Archives par mot-clé : 1613

Antonio SUSINI – SUPLIZIO DI DIRCE – LE SUPLICE DE DIRCE – GALERIE BORGHESE – GALLERIA BORGHESE

ROME – ROMA
SUSINI Villa Borghèse ROMA
LA VILLA BORGHESE

Armoirie de Rome

 Photos  Jacky Lavauzelle

——-

Flag_of_Lazio


LA GALERIE BORGHESE
GALLERIA BORGHESE

Antonio SUSINI
1572-1624

Scultore Fiorentino
Scupteur Florentin
allievo del Giambologna
élève de Giambologna
Jean de Bologne (1529-1608)


SUPLIZIO DI DIRCE
The Torture of Dirce
Le Supplice de Dircé
1613

Antonio Susini Le supplice de Dircè Suplizio di Dirce artgitato Galerie Brorghese Galleria Borghese artgitato 0

JAUCOURT
L’ENCYCLOPEDIE
1ère édition
1751- Tome 15
Dircé, femme de Lycus, roi de Thèbes, traita fort inhumainement pendant plusieurs années la reine Antiope que Lycus avait répudiée, & qui était la mère de Zéthus & d’Amphion ; mais Dircé étant ensuite tombée sous la puissance de ces deux princes, ils l’attachèrent aux cornes d’un taureau indompté, & la firent ainsi périr misérablement.

Antonio Susini Le supplice de Dircè Suplizio di Dirce artgitato Galerie Brorghese Galleria Borghese artgitato 2

Les Métamorphoses
Apulée
Traduction Bastien
1787
I – Remarques sur le Sixième Livre

Une vieille Dircé. Elle étoit femme de Lycus, Roi de Thèbes ; ce prince l’avoit épousée après avoir répudié Anthiope, dont Jupiter avoit eu Zétus et Amphion : Ces deux princes, pour venger leur mère, tuèrent Lycus, et firent attacher Dircé à la queue d’un taureau sauvage qui la mit en pièces. Les Dieux en eurent pitié, et changèrent son sang en une fontaine qui porta son nom.

Antonio Susini Le supplice de Dircè Suplizio di Dirce artgitato Galerie Brorghese Galleria Borghese artgitato 3 Antonio Susini Le supplice de Dircè Suplizio di Dirce artgitato Galerie Brorghese Galleria Borghese artgitato

MIRE LOS MUROS DE LA PATRIA MIA Francisco de Quevedo Texte et Traduction J’AI REGARDE LES MURS DE LA PATRIE

Francisco Gómez de Quevedo
Villegas y Santibáñez Cevallos
Literatura
española – Littérature Espagnole
Siècle d’or espagnol -Siglo de Oro 

 

 Francisco de Quevedo y Villegas
1580-1645

Sonetos Líricos

MIRE LOS MUROS DE LA PATRIA MIA
1613 (?)

 

Miré los muros de la patria mía Quevedo J'ai regardé les murs de ma patrie ARtgitato

MIRE LOS MUROS DE LA PATRIA MIA
J’ai regardé les murs de ma patrie

 

Miré los muros de la patria mía,
J’ai regardé les murs de ma patrie,
si un tiempo fuertes ya desmoronados
Avant imposants et maintenant croulants
de la carrera de la edad cansados
fatigués dans la roue du temps
por quien caduca ya su valentía.
que désormais sa vaillance y est caduque.

 **

Salime al campo: vi que el sol bebía
J’ai vu le champ : j’ai vu que le soleil buvait
los arroyos del hielo desatados,
les ruisseaux libérés des glaces,
y del monte quejosos los ganados
et de la montagne se plaignaient les troupeaux
que con sombras hurtó su luz al día.
qu’avec des ombres il volait la lumière du jour.

 **

Entré en mi casa: vi que amancillada
Je suis entré dans ma maison, je vis que souillée
de anciana habitación era despojos,
d’une ancienne bâtisse elle était ce qui restait,
mi báculo más corvo y menos fuerte.
mon bâton plus incurvé était devenu moins fort.

 **

Vencida de la edad sentí mi espada,
Vaincue par les années aussi mon épée,
 y no hallé cosa en que poner los ojos
et je ne trouvais rien sur quoi poser mes yeux
que no fuese recuerdo de la muerte.
qui n’était là sans me rappeler la mort.

 

**********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
**********************