Archives par mot-clé : 1555

STATUE DE LOUISE LABE Sculpture de Jean-Robert IPOUSTEGUY – la Belle Cordière

FRANCE
STATUE DE LOUISE LABE
JEAN-ROBERT IPOUSTEGUY

1920- 2006
Montaigu de Quercy Jacky Lavauzelle

 


 PHOTOS JACKY LAVAUZELLE

*************************

 

LYON

Statue de Louise Labé
sculpture de
Jean-Pierre Ipousteguy
*
la Belle Cordière
1982
*
Place Louis Pradel
Ier Arrondissement de Lyon

**

Photo Jacky Lavauzelle

« Il faudrait faire une œuvre comme si on ne devait jamais mourir , et faire une sculpture comme si c’était la dernière. »
Jean-Pierre Ipousteguy

**

3,50 m
Bronze
1982

*****

Photo Jacky Lavauzelle

FOLIE

J’excuse un peu ta jeunesse, autrement je te pourrais à bon droit nommer le plus présomptueux fou du monde. Il semblerait à t’ouir que chacun tienne sa vie de ta merci : et que tu sois le vrai Seigneur & seul souverain tant en ciel qu’en terre. Tu t’es mal adressé pour me faire croire le contraire de ce que je sais.

Louise Labé
Débat de Folie & d’Amour
Œuvres de Louise Labé
Texte établi par Charles Boy, Alphonse Lemerre, éditeur, 

Photo Jacky Lavauzelle

Ie vis, ie meurs : ie me brule & me noye.
Je vis, je meurs ; je me brûle et me noie ;
 I’ay chaut eſtreme en endurant froidure :
J’ai chaud extrême en endurant froidure :
 La vie m’eſt & trop molle & trop dure,
La vie m’est et trop molle et trop dure.
I’ay grans ennuis entremeſlez de ioye :
J’ai grands ennuis entremêlés de joie.

Louise Labé
Sonnet VIII
Les Elégies
1555

Photo Jacky Lavauzelle

Depuis qu’Amour cruel empoiſonna
Depuis qu’Amour cruel empoisonna
 Premièrement de ſon feu ma poitrine,
Premièrement de son feu ma poitrine…
Louise Labé
Sonnet IV

Photo Jacky Lavauzelle

Tout auſſi tot que ie commence à prendre
Tout aussi tôt que je commence à prendre
 Dens le mol lit le repos deſiré,
Dans le mou lit le repos désiré
 Mon triſte eſprit hors de moy retiré
Mon triste esprit hors de moi retiré
 S’en va vers toy incontinent ſe rendre.
S’en va vers toi incontinent se rendre

Louise Labé
Sonnet IX

Photo Jacky Lavauzelle

Photo Jacky Lavauzelle

Tout à un coup je ris et je larmoie,
Et en plaisir maint grief tourment j’endure ;
Mon bien s’en va, et à jamais il dure ;
Tout en un coup je sèche et je verdoie.

Louise Labé
Sonnet VIII
Les Elégies
1555

******

Jacky Lavauzelle Ipousteguy Louise Labé
Louise Labé, Pierre Woeiriot, 1555
LOUISE LABE
« LA BELLE CORDIERE »

née  à Lyon vers 1524
morte le à Parcieux-en-Dombes

« Louise Charly, femme d’un cordier, fit, en 1550, un poème sur la liberté. Sa beauté et sa science ont formé l’emblème suivant :
« La belle Cordière est vêtue simplement, assise sur un lion ; une guirlande de fleurs lui descend de l’épaule gauche au côté droit ; de la main droite elle tient une pique entrelassée de lis, et surmontée du chapeau de Guillaume Tell, restaurateur de la liberté Helvétique ; à ladite pique est encore adapté un ruban sur lequel est cette légende :
Tu prédis nos destins, Charly, belle Cordière,
Car pour briser nos fers tu volas la première.
« De l’autre côté du ruban est gravé :
Belle Cordière, ton espoir n’était pas vain.

« Au chapeau de Guillaume Tell est le panache aux trois couleurs. De la main gauche, Louise Labé tient son poème sur la liberté Françoise, qui est appuyé sur un globe terrestre. Le lion tient sous une de ses pattes le livre de la Constitution ; à côté est l’autel de la patrie, où brûle le feu du patriotisme ; d’un côté est une plante d’olivier, signe de la paix, et de l’autre une de laurier, signe de la gloire ; des livres en désordre sont à ses pieds, qui désignent sa science. »
Inutile de dire que seuls parmi les bibliophiles, les gardes nationaux de 1790 ont eu connaissance de ce poème sur la liberté, composé en 1550 par la Belle Cordière.
Les derniers éditeurs ont cru pouvoir ajouter aux œuvres de Louise Labé un sonnet qui figure en tête des Amours d’Olivier de Magny, quatorze vers sur le tombeau d’Hugues Salel attribués à Castianire, la bien-aimée du poëte quercinois, et un sonnet d’une écriture du xvie siècle, trouvé sur les gardes d’un Nicandre (Paris, G. Morel, 1557) et portant en titre : Sonnet de la Belle C… L’attribution de ces trois morceaux — fort peu remarquables du reste — à Louise Labé n’ayant paru nullement justifiée, on n’a cru devoir ni les ajouter au texte, ni même les reproduire ici.

Louise Labé
Œuvres de Louise Labé
Texte établi par Charles Boy, Alphonse Lemerre, éditeur, 

********************

Statue de Louise Labé
Jean-Pierre Ipousteguy
LYON – FRANCE
Montaigu de Quercy Jacky Lavauzelle

Crime and Punishment KHALIL GIBRAN CRIME ET CHÂTIMENT


The Prophet
Crime and Punishment
Crime et Châtiment

The Prophet XII
KHALIL GIBRAN
Littérature Libanaise
Lebanese literature
le-prophete-khalil-gibran-fred-holland-day-1898Photographie de Fred Holland Day
1898





جبران خليل جبران
Gibran Khalil Gibran
1883–1931
le-prophete-khalil-gibran-the-prophete-n

Traduction Jacky Lavauzelle

 

THE PROPHET XII
Crime and Punishment
Crime & Châtiment

 

 

1923




*

crime-and-punishment-khalil-gibran-artgitato-david-et-goliath-daniele-da-volterra-musee-du-louvre-parisDavid et Goliath
1555
Daniele da Volterra
Musée du Louvre – Paris

*

****
Crime and Punishment
Crime et Châtiment

Then one of the judges of the city stood forth and said, « Speak to us of Crime and Punishment. »
Ensuite, l’un des juges de la ville surgit et dit : « Parle-nous du Crime et du Châtiment.« 

And he answered saying:
Et il répondit :

It is when your spirit goes wandering upon the wind,
C’quand votre esprit va errer dans le vent,

That you, alone and unguarded, commit a wrong unto others and therefore unto yourself.
Que vous, seul et sans surveillance, commettez du tort à autrui et donc à vous-même.

And for that wrong committed must you knock and wait a while unheeded at the gate of the blessed.
Et pour ce mal engagé, vous devez frapper et attendre un certain temps sans effet à la porte des bienheureux.

Like the ocean is your god-self;
Comme l’océan est votre moi-divin ;

It remains for ever undefiled.
Il reste toujours sans tache.

And like the ether it lifts but the winged.
Et comme l’éther, il ne soulève que ce qui est ailé.

Even like the sun is your god-self;
Même comme le soleil est votre moi-divin ;

It knows not the ways of the mole nor seeks it the holes of the serpent.
Il ne connait pas les chemins de la taupe ni ne cherche les trous du serpent.

But your god-self does not dwell alone in your being.
Mais votre moi-divin ne demeure pas seul dans votre être.

Much in you is still man, and much in you is not yet man,
Beaucoup en vous est toujours humain, et beaucoup en vous n’est pas encore humain,

But a shapeless pigmy that walks asleep in the mist searching for its own awakening.
Mais ressemble à un pygmée informe qui marche endormi dans la brume recherchant son propre éveil.

And of the man in you would I now speak.
Et de l’homme en vous j’aimerais parler maintenant.

For it is he and not your god-self nor the pigmy in the mist, that knows crime and the punishment of crime.
Car c’est lui et non pas votre moi-divin, ni le pygmée dans la brume, qui connaît le crime et le châtiment du crime.

Oftentimes have I heard you speak of one who commits a wrong as though he were not one of you, but a stranger unto you and an intruder upon your world.
Souvent je vous ai entendu parler de celui qui commet une faute, comme s’il n’était pas l’un d’entre vous, mais bien un étranger parmi vous et un intrus dans votre monde.

But I say that even as the holy and the righteous cannot rise beyond the highest which is in each one of you,
Mais je dis que même que le saint et le juste ne peut pas s’élever au-delà de ce qu’il y a de plus élevé en chacun de vous,

So the wicked and the weak cannot fall lower than the lowest which is in you also.
Donc, les méchants et les faibles ne peuvent pas tomber plus bas que ce qui est le plus bas en nous aussi.

And as a single leaf turns not yellow but with the silent knowledge of the whole tree,
Et comme quand une seule feuille jaunit, elle le fait avec le consentement silencieux de l’arbre entier,

So the wrong-doer cannot do wrong without the hidden will of you all.
Ainsi, le malfaiteur ne peut pas faire le mal sans la volonté cachée de vous tous.

Like a procession you walk together towards your god-self.
Comme une procession vous marchez ensemble vers votre moi-divin.

You are the way and the wayfarers.
Vous êtes autant le chemin que les marcheurs.

And when one of you falls down he falls for those behind him, a caution against the stumbling stone.
Et quand l’un d’entre vous retombe, il tombe pour ceux qui se trouvent derrière lui, les mettant en garde contre la pierre d’achoppement.

Ay, and he falls for those ahead of him, who though faster and surer of foot, yet removed not the stumbling stone.
Oui, et il tombe pour ceux qui se trouvent devant lui, qui, bien qu’ils aient le pied plus rapide et plus sûr, n’ont pas enlevé la pierre d’achoppement.

And this also, though the word lie heavy upon your hearts:
Et cela aussi, bien que ces mots pèsent sur vos cœurs:

The murdered is not unaccountable for his own murder,
Le meurtre n’est pas incompréhensible pour le meurtrier,

And the robbed is not blameless in being robbed.
Et le volé n’est pas irréprochable d’avoir être volé.

The righteous is not innocent of the deeds of the wicked,
Le juste n’est pas innocent des actions des méchants,

Et celui dont les mains sont pures n’est pas intact des actes du félon.

And the white-handed is not clean in the doings of the felon.
Et les blanches mains ne sont pas dissociées des actes du félon.

Yea, the guilty is oftentimes the victim of the injured,
Oui, le coupable est souvent la victime de l’injurié ,

And still more often the condemned is the burden-bearer for the guiltless and unblamed.
Et plus souvent encore le condamné supporte le fardeau de l’innocent et de l’irréprochable.

You cannot separate the just from the unjust and the good from the wicked;
Vous ne pouvez pas séparer le juste de l’injuste et le bon du méchant;

For they stand together before the face of the sun even as the black thread and the white are woven together.
Car ils se tiennent ensemble devant la face du soleil alors même que le fil noir et le fil blanc sont tissés ensemble.

And when the black thread breaks, the weaver shall look into the whole cloth, and he shall examine the loom also.
Et quand le fil noir se casse, le tisserand doit regarder l’ensemble de son ouvrage, et il examine le métier à tisser aussi.

If any of you would bring to judgment the unfaithful wife,
Si l’un de vous apporte au jugement la femme infidèle,

Let him also weigh the heart of her husband in scales, and measure his soul with measurements.
Qu’il pèse aussi le cœur de son mari dans la balance, et mesurer son âme avec mesure.

And let him who would lash the offender look unto the spirit of the offended.
Et que celui qui souhaite frapper l’offenseur, regarde aussi l’esprit de l’offensé.

And if any of you would punish in the name of righteousness and lay the axe unto the evil tree, let him see to its roots;
Et si quelqu’un d’entre vous punit au nom de la justice et frappe la hache à l’arbre tordu, qu’il observe aussi ses racines ;

And verily he will find the roots of the good and the bad, the fruitful and the fruitless, all entwined together in the silent heart of the earth.
Et en vérité, il trouvera les racines du bien et du mal, du fécond et du stérile, toutes entrelacées ensemble dans le cœur silencieux de la terre.

And you judges who would be just,
Et vous les juges qui souhaiteraient être juste,

What judgment pronounce you upon him who though honest in the flesh yet is a thief in spirit?
Quel jugement allez-vous prononcer sur celui qui, si honnête dans la chair, est encore un voleur en esprit ?

What penalty lay you upon him who slays in the flesh yet is himself slain in the spirit?
Quelle peine prononcez-vous sur celui qui tue dans la chair alors qu’il est lui-même tué en esprit ?

And how prosecute you him who in action is a deceiver and an oppressor,
Et comment poursuivez-vous celui qui en action est un séducteur et un oppresseur,

Yet who also is aggrieved and outraged?
Mais qui est également lésé et outragé ?

And how shall you punish those whose remorse is already greater than their misdeeds?
Et comment punissez-vous ceux dont le remords est déjà plus grand que leurs méfaits?

Is not remorse the justice which is administered by that very law which you would fain serve?
Le remords n’est-ce pas la justice qui est administrée par cette loi même qui vous souhaitez servir ?

Yet you cannot lay remorse upon the innocent nor lift it from the heart of the guilty.
Pourtant, vous ne pouvez pas jeter le remords sur l’innocent ni libérer le cœur du coupable.

Unbidden shall it call in the night, that men may wake and gaze upon themselves.
Spontanément il appellera dans la nuit pour que les hommes se réveillent et regardent en eux-mêmes.

And you who would understand justice, how shall you unless you look upon all deeds in the fullness of light?
Et vous qui souhaitez comprenez la justice, comment le ferez-vous à moins de regarder tous les actes dans la plénitude de la lumière ?

Only then shall you know that the erect and the fallen are but one man standing in twilight between the night of his pigmy-self and the day of his god-self,
Alors seulement vous apprendrez que celui qui se tient droit et celui qui est tombé ne sont qu’un seul homme debout dans la pénombre entre la nuit de son moi-pygmée et le jour de son moi-divin,

And that the corner-stone of the temple is not higher than the lowest stone in its foundation.
Et que la pierre angulaire du temple n’est pas plus haute que la plus profonde pierre dans ses fondations.

******

crime-and-punishment-khalil-gibran-artgitato-david-et-goliath-daniele-da-volterra-musee-du-louvre-paris

Crime and Punishment