Archives par mot-clé : Рамиро I

Ramire Ier d’Oviedo -RAMIRO I de Asturias -Рамиро I-拉米罗我- Plaza de Oriente Madrid Мадрид – 马德里 – Place de l’Orient

Madrid – Мадрид – 马德里
——

Madrid Blason Artgitato  Madrid L'Ours & L'arbousier Artgitato La estatua del oso y del madroño

Photos Jacky Lavauzelle
*

Madrid Drapeau Artgitato


PLAZA DE ORIENTE
La place de l’Orient
Плаза-де-Ориенте

Ramire Ier d’Oviedo
RAMIRO I de Asturias
Рамиро I
拉米罗我
~ 790 – 850

rey de Asturias entre los años 842 y 850
roi des Asturies entre 842 et 850

Fils d’Alphonse le Chaste

Ramire Ier d'Oviedo Ramiro I de asturias Roi des Asturies Plaza de Oriente Place de l'Orinet Artgitato

842. Charles et Louis renouvellent solennellement leur alliance à Strasbourg.  prises entre le Rhône, la Saône, la Meuse et l’Escaut à l’O., le Rhin et les Alpes à l’E. Charles le Chauve obtient la France limitée par le Rhône, la Saône, la Meuse et l’Escaut; Louis, l’Allemagne, limitée à l’E. par le Rhin et les Alpes. L’Aquitaine est toujours à Pépin II. Les Normands remontent la Loire et pillent Nantes. Réunion des 5 principautés de Galles par Roderic le Grand. 844. Les Normands s’avancent jusqu’aux portes de Paris. Charles achète leur retraite. Ramire, fils d’Alphonse le chaste, roi des Astu- ries, refuse de payer aux Sarrasins le tribut de 300 jeunes filles.
845. Nouveaux ravages des Normands. Ils pillent Paris que tous ses habitants abandonnent. Extrême misère des paysans asservis et désarmés. Charles le Chauve détache le Poitou, la Saintonge et l’Angoumois du royaume de Pépin II et les donne à Raynulf, qui devient le premier duc d’Aquitaine. Les Maures prennent, pillent et brûlent la ville de Léon. — Séville est pillée par les Normands. L’impératrice Théodora fait massacrer 100 000 Manichéens d’Arménie.
846. Les Sarrasins s’avancent jusqu’aux portes de Rome, pillent les basiliques de Saint-Pierre et de Saint-Paul et mettent en fuite une armée envoyée contre eux par Louis, fils aîné de Lothaire et roi d’Italie. Ramire défait l’armée d’Abdérame II, et occupe Calahorra sur l’Èbre. Les Normands occupent l’île de Noirmoutiers, en face de la côte de Vendée. Ordonnance rendue par Charles le Chauve qui commet chaque évêque pour faire la fonction à’envoyé royal dans son diocèse.
847. Traité d’alliance conclu à Mersen entre les fils de Louis le Pieux. 848. Le pape Léon IV fait réparer les basiliques de Saint-Pierre et de Saint-Paul dévastées par les Arabes, et pour préserver la ville d’une nouvelle attaque il fait entourer de murailles le bourg de Saint-Pierre.
849. Pépin II, qui se maintient toujours en Aquitaine, contre Charles le Chauve, fait alliance avec les Normands et les Sarrasins. Mort de Nomenoé, roi des Bretons. Son fils Hérispoé lui succède malgré l’opposition de Charles le Chauve. 850. Charles le Chauve et Lothaire accordent à Godefried, fils d’Hériolt, un établissement dans le pays dont il avait fait la conquête, dans le N. de la Gaule.
850. Charles le Chauve et Lothaire accordent à Godefried, fils d’Hériolt, un établissement dans le pays dont il avait fait la conquête, dans le N. de la Gaule.

Marie-Nicolas Bouillet
Bouillet – Atlas universel d’histoire et géographie, 1865 (1865)
1865 – pp. 151-158
IXe siècle après Jésus-Christ

*******

« Quand le fils de Sancha, femme du duc Geoffroy,
Gil, ce grand chevalier nommé l’Homme qui passe,
Parvint, la lance haute et la visière basse,
Aux confins du pays dont Ramire était roi,
Il vit l’hydre. Elle était effroyable et superbe ;
Et, couchée au soleil, elle rêvait dans l’herbe.
Le chevalier tira l’épée et dit : C’est moi.
Et l’hydre, déroulant ses torsions farouches,
Et se dressant, parla par une de ses bouches,
Et dit : — Pour qui viens-tu, fils de dona Sancha ?
Est-ce pour moi, réponds, ou pour le roi Ramire ?
— C’est pour le monstre. — Alors c’est pour le roi, beau sire.
Et l’hydre, reployant ses nœuds, se recoucha. »

Victor Hugo
La Légende des siècles
Nouvelle série V
Après les dieux, les rois
II. De Ramire à Cosme de Médicis
I L’Hydre