SONNETS SHAKESPEARE traduction du SONNET 20 A woman’s face with nature’s own hand painted – UN VISAGE DE FEMME

LES SONNETS SHAKESPEARE THE SONNETS
THE SONNETS – LES SONNETS

Illustration du Phénix par Friedrich Justin Bertuch
*


WILLIAM SHAKESPEARE
[1564 – 1616]

Traduction JACKY LAVAUZELLE

**

SONNET 20

The Sonnets SHAKESPEARE
Les Sonnets SHAKESPEARE
A woman’s face with nature’s own hand painted

UN VISAGE DE FEMME

1598 

**

*

A woman’s face with nature’s own hand painted,
Un visage de femme peint de la main de la nature,
Hast thou, the master mistress of my passion;
Voilà ce que tu as, maître et maîtresse de ma passion ;
A woman’s gentle heart, but not acquainted
Le cœur tendre d’une femme, mais qui ne connaît pas
With shifting change, as is false women’s fashion:
La versatilité à la mode chez les femmes :

*








*

An eye more bright than theirs, less false in rolling,
Un œil plus brillant que les leurs, mais plus sincère
Gilding the object whereupon it gazeth;
Qui rend étincelant ce qu’il regarde ;
A man in hue all ‘hues’ in his controlling,
Tu prends le teint d’un homme qui contrôle tout éclat,
Which steals men’s eyes and women’s souls amazeth.
Qui captive les yeux des hommes et fascine les âmes des femmes.

*






*

And for a woman wert thou first created;
Et comme femme, tu fus d’abord créée ;
Till Nature, as she wrought thee, fell a-doting,
Jusqu’à ce que la nature, en te forgeant, rêvassant,
And by addition me of thee defeated,
Par addition m’écarta de toi,

*

By adding one thing to my purpose nothing.
En ajoutant une chose superflue.
But since she prick’d thee out for women’s pleasure,
Mais comme elle a pour but le plaisir des femmes,
Mine be thy love and thy love’s use their treasure.
A moi ton amour et à elles l’usage de ton amour comme d’un trésor.

*****************

SONNET 20

LES SONNETS SHAKESPEARE THE SONNETS