SONNETS LUIS DE CAMOES – OS SONETOS DE CAMOES

SONNETS  LUIS DE CAMOES
SONETOS DE CAMOES
 
LITTERATURE PORTUGAISE

Luis de Camoes Oeuvres obras Artgitato

Luis de Camões
[1525-1580]

Tradução – Traduction
texto bilingue

Luis de Camoes Les Lusiades

 

Obra Poética

SONNETS
SONETOS

 sonnet-ix-luis-de-camoes-soneto-ix-artgitato

Œuvre de Luis de Camoes

 Sonetos de Luís Vaz de Camões
Sonnets Luis de Camoes

Traduction Jacky Lavauzelle

**

**

SONETO IX – SONNET IX

Tanto de meu estado me acho incerto, 
Je me trouve incertain dans un double état,
Que em vivo ardor tremendo estou de frio;
Je brûle vif tout en grelotant de froid ;

**

SONETO XXVII – SONNET XXVII

Aquella triste e leda madrugada,
 Cette triste et joyeuse aube,
Cheia toda de mágoa e de piedade,
Toute pleine de gravité et de pitié,

******

Sonnet IX Luis de Camoes Soneto IX

******

LA POESIE AMOUREUSE DE CAMOES
par CHARLES MAGNIN
et une traduction du neuvième sonnet

Revue des Deux Mondes – 1832 – tome 6
Charles Magnin
Littérature étrangère – Luiz de Camoëns

« Les poésies de Camoens qui se rapportent à ces premiers temps d’amour, sont pleines de passion et de délire. En voici un échantillon:

SONNET IX.

«Je suis en proie à un état indéfinissable ; je frissonne et je brûle à-la-fois ; je pleure et ris au même instant, sans en savoir la cause. J’embrasse le monde entier et je ne puis rien étreindre. Toutes mes facultés sont bouleversées : mon âme exhale un feu terrible ; des ruisseaux de larmes coulent de mes yeux. Tantôt j’espère, tantôt je me décourage ; quelquefois je dé« lire, d’autres fois ma raison revient. Je suis sur la terre et ma pensée traverse l’espace. En une heure je vis une année ; en mille années je n’en puis trouver une qui me satisfasse. Si quelqu’un me demande pourquoi je suis ainsi, je répondrai que je l’ignore. Je soupçonne cependant, madame, que c’est pour vous avoir vue. »

Une passion si violente et si ingénieuse à-la-fois dut être payée de retour ; mais le rang et la fortune élevaient entre les deux amans une barrière infranchissable. Les parens de sa maîtresse, puissans à la cour, intervinrent, et un ordre d’exil éloigna Camoens de Lisbonne. »

 

*******

Sonetos de Camoes
Sonnets Luis de Camoes

******