VOTRE VASSAL – SONNETS DE SHAKESPEARE SONNET 58 – LVIII – That god forbid

SONNET de SHAKESPEARE
SHAKESPEARE SONNETS
THE SONNETS
THE SONNETS – LES SONNETS

Shakespeare Sonnets Traduction Jacky Lavauzelle

Illustration du Phénix par Friedrich Justin Bertuch
*


WILLIAM SHAKESPEARE
[1564 – 1616]

Traduction JACKY LAVAUZELLE

Traduction Jacky Lavauzelle des Sonnets de Shakespeare


**

SONNET 58

The Sonnets SHAKESPEARE
Les Sonnets de SHAKESPEARE
***
That god forbid
****

VOTRE VASSAL
***

1598 

**

*

That god forbid, that made me first your slave,
Que Dieu, qui me fit d’abord votre esclave,
I should in thought control your times of pleasure,
Ne me permette pas de diriger votre temps de plaisir,
Or at your hand the account of hours to crave,
Ou ne vous demande le décompte de vos heures de désir,
   Being your vassal, bound to stay your leisure!
Étant votre vassal, j’attends votre loisir !

*

 O! let me suffer, being at your beck,
O! Laissez-moi souffrir, étant à votre portée,
The imprison’d absence of your liberty;
L’emprisonnement dû à votre liberté ;
  And patience, tame to sufferance, bide each check,
Que ma patience, habituée à la souffrance, supporte chaque mesure,
Without accusing you of injury.
Sans vous accuser jamais d’une seule injure.

*


*

 Be where you list, your charter is so strong
Allez où vous voulez, votre charte est si forte
That you yourself may privilege your time
Que vous-même pouvez user de votre temps,
 To what you will; to you it doth belong
Faites ce que vous voulez ; à vous seule, il appartient

*

 Yourself to pardon of self-doing crime.
De vous pardonner le crime d’égoïsme.
I am to wait, though waiting so be hell,
Je dois attendre, même si attendre est un enfer,
Not blame your pleasure be it ill or well.
Sans blâmer votre plaisir, qu’il soit bon ou mauvais.

*


 

*****************

SHAKESPEARE SONNETS
SONNET LVIII

LES SONNETS DE SHAKESPEARE SONNETS