VOTRE ESCLAVE – SONNETS DE SHAKESPEARE SONNET 57 – LVII – Being your slave what should I do but tend

SONNET de SHAKESPEARE
SHAKESPEARE SONNETS
THE SONNETS
THE SONNETS – LES SONNETS

Illustration du Phénix par Friedrich Justin Bertuch
*


WILLIAM SHAKESPEARE
[1564 – 1616]

Traduction JACKY LAVAUZELLE


**

SONNET 57

The Sonnets SHAKESPEARE
Les Sonnets de SHAKESPEARE
***
Being your slave what should I do but tend
****

VOTRE ESCLAVE
***

1598 

**

*

Being your slave what should I do but tend,
Étant votre esclave, puis-je faire différemment
Upon the hours, and times of your desire?
Que de me soumettre à vos désirs à chaque instant ?
I have no precious time at all to spend;
Je n’ai nul temps précieux à dépenser,
Nor services to do, till you require.

Nulles tâches à faire, sauf celles que vous réclamez.

*

Nor dare I chide the world-without-end hour,
Je n’ose me plaindre du temps qui n’en finit pas,
 Whilst I, my sovereign, watch the clock for you,
Alors que je regarde pour vous l’horloge, ma souveraine,
Nor think the bitterness of absence sour,
Je n’en veux nullement aux amertumes de la blessante absence,
When you have bid your servant once adieu;
Quand vous dites adieu à votre serviteur ;

*


*

Nor dare I question with my jealous thought
Je n’ose demander à ma jalouse pensée
Where you may be, or your affairs suppose,
Où vous pouvez être ou ce que vous faites,
But, like a sad slave, stay and think of nought
Mais, comme un esclave triste, j’attends et ne pense à rien.

*

Save, where you are, how happy you make those.
Sinon que vous rendez heureux les êtres qui vous entourent.
 So true a fool is love, that in your will,
Mon amour est si fou, que, dans ce que vous voulez,
Though you do anything, he thinks no ill.
Quoi que vous fassiez, il ne pense pas à mal.

*


 

*****************

SHAKESPEARE SONNETS
SONNET LVII

LES SONNETS DE SHAKESPEARE SONNETS