CONTRE CE TEMPS – SONNET SHAKESPEARE XLIX – Against that time if ever that time come

SONNET de SHAKESPEARE
THE SONNETS
THE SONNETS – LES SONNETS

Illustration du Phénix par Friedrich Justin Bertuch
*


WILLIAM SHAKESPEARE
[1564 – 1616]

Traduction JACKY LAVAUZELLE




**

SONNET 49

The Sonnets SHAKESPEARE
Les Sonnets de SHAKESPEARE
Against that time if ever that time come
****

CONTRE CE TEMPS
*****

1598 

**

*

Against that time, if ever that time come,
Contre ce temps, si jamais ce temps-là arrive,
When I shall see thee frown on my defects,
Où je te verrai froncer les sourcils sur mes défauts,
When as thy love hath cast his utmost sum,
Quand ton amour me présentera l’addition finale,
Call’d to that audit by advis’d respects;
Poussé à cet examen par de prudents avis ;

*

Against that time when thou shalt strangely pass,
Contre ce temps où tu me croiseras, étrangère,
And scarcely greet me with that sun, thine eye,
Et à peine me gratifiant d’un regard, ce soleil,
When love, converted from the thing it was,
Quand l’amour, n’étant plus le même,
Shall reasons find of settled gravity;
Trouveras les raisons d’une extrême gravité ;

*




*

Against that time do I ensconce me here,
Contre ce temps, je me prépare dès maintenant,
Within the knowledge of mine own desert,
Dans la connaissance de mon propre néant,
And this my hand, against my self uprear,
Et lève ma main, contre moi-même,

*

To guard the lawful reasons on thy part:
Pour conserver les justes raisons de ton côté :
To leave poor me thou hast the strength of laws,
Pour me laisser misérable, tu as la force des lois,
Since why to love I can allege no cause.
Puisque, pour que tu m’aimes, je ne peux prétendre à aucune cause.

*




 

*****************

SHAKESPEARE SONNET
SONNET XLIX

LES SONNETS DE SHAKESPEARE THE SONNETS