SONNET SHAKESPEARE 28 How can I then return in happy plight L’OPPRESSION DU JOUR ET DE LA NUIT

LES SONNETS DE SHAKESPEARE THE SONNETS
THE SONNETS – LES SONNETS

Illustration du Phénix par Friedrich Justin Bertuch
*


WILLIAM SHAKESPEARE
[1564 – 1616]

Traduction JACKY LAVAUZELLE

**

SONNET 28

The Sonnets SHAKESPEARE
Les Sonnets de SHAKESPEARE
How can I then return in happy plight

L’OPPRESSION
DU JOUR ET DE LA NUIT

 

1598 

**

*

How can I then return in happy plight,
Comment puis-je revenir dans un meilleur état,
That am debarre’d the benefit of rest?
Quand je n’ai plus le bénéfice du repos ?
When day’s oppression is not eas’d by night,
Lorsque l’oppression du jour n’est plus soignée par la nuit,
But day by night and night by day oppress’d,
Mais que le jour est oppressé par la nuit et la nuit par le jour,
*







*

And each, though enemies to either’s reign,
Et les deux, bien qu’ennemis,
Do in consent shake hands to torture me,
Se donnent la main pour me torturer,
The one by toil, the other to complain
L’un par la fatigue, l’autre en d’incessantes plaintes
How far I toil, still farther off from thee.
Car cette fatigue m’éloigne plus loin de toi.
 

*

I tell the day, to please him thou art bright,
Je dis au jour, pour lui plaire, combien tu resplendis,
And dost him grace when clouds do blot the heaven:
Et combien tu lui rends grâce quand les nuages obombrent le ciel:
So flatter I the swart-complexion’d night,
Aussi je flatte la caligineuse nuit,

*






*

When sparkling stars twire not thou gild’st the even.
Combien tu donnes de la nitescence quand les étoiles ne scintillent plus
But day doth daily draw my sorrows longer,
Mais chaque jour m’apporte un peu plus de douleur,
And night doth nightly make grief’s length seem stronger.
Et chaque nuit, ma peine semble plus forte.

*****************

SHAKESPEARE SONNET 28

LES SONNETS DE SHAKESPEARE THE SONNETS