UNE PERTE D’AMOUR – SONNET DE SHAKESPEARE XLII – 42 – That thou hast her it is not all my grief

SONNET de SHAKESPEARE
THE SONNETS
THE SONNETS – LES SONNETS

Illustration du Phénix par Friedrich Justin Bertuch
*


WILLIAM SHAKESPEARE
[1564 – 1616]

Traduction JACKY LAVAUZELLE




**

SONNET 42

The Sonnets SHAKESPEARE
Les Sonnets de SHAKESPEARE
That thou hast her it is not all my grief

UNE PERTE D’AMOUR
*****

1598 

**

*

That thou hast her it is not all my grief,
Que tu l’aies, là n’est pas ma peine,
 
And yet it may be said I loved her dearly;
Et pourtant, on peut dire que profondément je l’aimais ;
That she hath thee is of my wailing chief,
Que tu sois à elle, voilà où réside ma souffrance,
 A loss in love that touches me more nearly.
Voilà une perte d’amour qui me touche de plus près.
*
 Loving offenders thus I will excuse ye:
Ainsi je vous pardonne, offenseurs aimés :
 Thou dost love her, because thou know’st I love her;
Tu l’aimes, parce que tu sais que je l’aime ;
And for my sake even so doth she abuse me,
Et pour mon bien elle m’abuse,
Suffering my friend for my sake to approve her.
Et parce qu’elle m’abuse mon ami l’apprécie encore plus.
 

*




*

 If I lose thee, my loss is my love’s gain,
Si je te perds, ma perte est un gain pour mon aimée,
And losing her, my friend hath found that loss;
Et la perdant, c’est mon ami qui retrouve cette perte ;
Both find each other, and I lose both twain,
Les deux se retrouvent, et les deux je perds,

*

 And both for my sake lay on me this cross:
Et tous deux me livrent cette croix :
But here’s the joy; my friend and I are one;
Mais voici ma joie : Mon ami et moi sommes un ;
    Sweet flattery! then she loves but me alone.
Suave flatterie ! Alors elle n’aime que moi.




 

*****************

SHAKESPEARE SONNET 42

LES SONNETS DE SHAKESPEARE THE SONNETS