SIR WALTER RALEIGH – WHAT IS OUR LIFE? – Qu’est-ce que notre vie?

LITTERATURE ANGLAISE

*******

 

SIR WALTER RALEIGH
1552/1554-29 octobre 1618

 

Traduction – Translation

TRADUCTION JACKY LAVAUZELLE

French and English text
texte bilingue français-anglais

 


******




LES POEMES
DE SIR WALTER RALEIGH

Sir Walter Raleigh’s poems

WHAT IS OUR LIFE ?
QU’EST-CE QUE NOTRE VIE ?

 

 




What is our life? A play of passion,
Qu’est-ce que notre vie ? Un jeu de passion,
Our mirth the music of division,
Notre joie, la musique de rupture,
Our mother’s wombs the tiring-houses be,
L’utérus de notre mère, un vestiaire
Where we are dressed for this short comedy.
Où nous nous vêtissons pour cette courte comédie.
Heaven the judicious sharp spectator is,
Le ciel, judicieux et piquant spectateur,
That sits and marks still who doth act amiss.
Assiste et observe nos actions et nos chutes.
Our graves that hide us from the setting sun
Nos tombes nous cachent du soleil couchant
Are like drawn curtains when the play is done.
Comme des rideaux tirés quand la pièce est terminée.
Thus march we, playing, to our latest rest,
Ainsi, nous marchons, en jouant, vers notre dernier repos,
Only we die in earnest, that’s no jest.
Mais nous mourons sérieusement, ce n’est pas une farce.




*****************

LA LOGIQUE DES PASSIONS

Les passions du XVIe siècle sont marquées vivement chez Raleigh. C’est ce qui le rend si intéressant pour nous. Il réunit l’esprit d’aventure, le génie de l’intrigue, le courage guerrier, la liberté du style, la ferveur protestante, l’animosité politique, le luxe italien, l’avidité britannique, et la violence comme l’audace gasconnes ; âme singulière, au sein de laquelle luttent les vices et les grandeurs nés de ces sources diverses, mensonge, fierté, bassesse, magnanimité, cruauté, fourberie, héroïsme. L’antithèse des rhéteurs est impuissante à dire les contrastes d’une telle vie : elle a pour caractère l’excès dans toutes les directions ; sublimité dans le péril, avilissement dans le succès ; rien de modéré, rien d’égal ; aujourd’hui le rôle d’un martyr et demain celui d’un laquais. On ne peut l’expliquer que par la logique des passions, non par celle de la raison.

Philarète Chasles (1798 – 1873)
Walter Raleigh
Revue des Deux Mondes
Période Initiale
Tome 23, 1840

**********








Raleigh désira tout et fut tout

Il était né dans un temps qui fomentait l’ardeur vague de l’ambition, laissant tout espérer à la témérité, et enivrant de magnifiques promesses les âmes violentes. Nous savons aujourd’hui, fils du XIXe siècle, ce qu’une époque peut contenir de désirs immodérés, d’espérances sans terme et de désirs immodérés, d’espérances sans terme et de désirs insatiables. Raleigh désira être et fut tout ; plus d’une fois il atteignit le succès, et sa renommée incomplète demeura comme suspendue entre tous ces genres de gloire. On l’a vu tout commencer, ne rien accomplir ; de succès en succès n’aboutir qu’à des avortements, et devoir son véritable triomphe à sa prison, lorsque cette ardeur fixée se concentra dans des pensées sévères, et valut à Raleigh la gloire littéraire, celle qui protège encore avec le plus de certitude et de magnificence une renommée équivoque.

Philarète Chasles (1798 – 1873)
Walter Raleigh
Revue des Deux Mondes
Période Initiale
Tome 23, 1840

**************************

SIR WALTER RALEIGH