SHAKESPEARE SONNET 40 Take all my loves my love yea take them all – NOUS NE SERONS JAMAIS ENNEMIS

SONNETS SHAKESPEARE THE SONNETS
THE SONNETS – LES SONNETS

Illustration du Phénix par Friedrich Justin Bertuch
*


WILLIAM SHAKESPEARE
[1564 – 1616]

Traduction JACKY LAVAUZELLE




**

SONNET 40

The Sonnets SHAKESPEARE
Les Sonnets de SHAKESPEARE
Take all my loves, my love, yea take them all


NOUS NE SERONS JAMAIS ENNEMIS

1598 

**

*

Take all my loves, my love, yea take them all;
Prends toutes mes amours, mon amour, oui prends-les toutes ;
What hast thou then more than thou hadst before?
Qu’auras-tu alors de plus que ce que tu avais auparavant ?
No love, my love, that thou mayst true love call;
Pas d’amour, mon amour, que tu ne puisses vraiment appeler amour ;
All mine was thine, before thou hadst this more.
Tout ce qui est mien était tien, avant que tu n’en prennes encore plus.

*

Then if for my love thou my love receivest,
Alors si pour mon amour, tu reçois mon amour,
I cannot blame thee, for my love thou usest;
Je ne peux te blâmer de disposer de mon amour ;
But yet be blam’d, if thou thyself deceivest
Mais sois plus blâmé encore si tu te trompes toi-même
By wilful taste of what thyself refusest.
Par le désir complaisant de ce que tu refuses.

*




*

 I do forgive thy robbery, gentle thief,
Je te pardonne ton vol, mon délicieux voleur,
Although thou steal thee all my poverty;
Bien que tu me spolies de toute ma pauvreté ;
And yet, love knows, it is a greater grief
Et pourtant, l’amour le sait, c’est un plus grand chagrin

*




*

To bear love’s wrong, than hate’s known injury.
De porter les maux de l’amour que la blessure connue de la haine.
Lascivious grace, in whom all ill well shows,
Grâce lascive, qui dans tout se manifeste,
Kill me with spites, yet we must not be foes.
Tue-moi avec dépit, nous ne serons jamais ennemis.




 

*****************

SHAKESPEARE SONNET 40

LES SONNETS DE SHAKESPEARE THE SONNETS