POÈMES D’ALFRED EDWARD HOUSMAN’S POEMS

LITTERATURE ANGLAISE

*******

 

Alfred Edward Housman

26 mars 1859 Bromsgrove – 30 avril 1936 Cambridge

Traduction – Translation

TRADUCTION JACKY LAVAUZELLE

French and English text
texte bilingue français-anglais

 


LES POEMES
DE Alfred Edward HOUSMAN

Housman’s poems

A SHROPSHIRE LAD
Un Gars du Shropshire
1896

****************

II
LE CERISIER EN FLEUR

Loveliest of trees, the cherry now
Le plus bel arbre, le cerisier, ce jour
Is hung with bloom along the bough,
Étale sa floraison sur ses branches,

**

XV
LE MIROIR DE MES YEUX

 Look not in my eyes, for fear
Ne me regarde pas dans les yeux, de peur
They mirror true the sight I see,
Qu’ils ne reflètent ce que réellement je vois,

**

 XVI
L’ORTIE

It nods and curtseys and recovers    
Elle s’incline, se rétracte quand le vent
When the wind blows above,    
Souffle juste au-dessus,

**

XVIII
A MILLE LIEUES A LA RONDE

Oh, when I was in love with you,    
O quand amoureux de toi je me trouvais,
  Then I was clean and brave,    
J’étais parfait et courageux,

**

 XXII
LE SOLDAT

The street sounds to the soldiers’ tread,    
La rue résonne du roulement des soldats,
And out we troop to see:    
Et nous sortons pour les voir :

**

XXXII
MON FIL DE VIE

From far, from eve and morning    
De loin, du soir au matin,
And yon twelve-winded sky
Par les douze vents célestes

**

XXXV
CHAIR A CANON

On the idle hill of summer,
Sur la colline plongée dans un soleil d’été,
Sleepy with the flow of streams,
Assoupi par le flux de ruisseaux,

**

XL
LE PARADIS PERDU

 Into my heart on air that kills
Dans mon cœur un air qui tue,
 From yon far country blows:
Qui vient de là-bas, de très loin, souffle :

**

LIX
AUX AMIS PERDUS

With rue my heart is laden    
Mon cœur est lourd
 For golden friends I had,    
Des amis chers que j’ai perdus,

**************************

HOUSMAN POÈMES
UN GARS DU SHROPSHIRE