LE TRAVAIL DE PHIDIAS – Poème de Fernando de Herrera – A un capitán valeroso

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-2-10-1.gif.

Littérature espagnole
Literatura española
Poésie espagnole
Poesía española
Soneto
Sonnet

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Fernando_de_Herrera_el_Divino.jpg.
FERNANDO DE HERRERA
Séville 1534 – Séville 1597

**************
TRADUCTION JACKY LAVAUZELLE
*************************

Statue chryséléphantine de Zeus à Olympie
Le Jupiter olympien ou l’art de la sculpture antique, Gravure, Quatremère de Quincy,1815

******

(El trabajo de Fidia ingenioso)
(Le travail de l’ingénieux Phidias)

******

El trabajo de Fidia ingenioso,
Le travail de l’ingénieux Phidias,
que a Júpiter Olimpio dio la gloria,
que le Jupiter Olympien a rendu célèbre,
fue soberbio despojo de victoria
fut un superbe butin de victoire
al tiempo, en nuestra injuria presuroso;
jadis, pour disparaître précipitamment ;

pero al valor de Aquiles animoso
mais la valeur courageuse d’Achille
el siempre insigne Homero alzó la historia,
dont le toujours distingué Homère a raconté l’histoire,
y dio a la fama eterna su memoria
a donné à sa mémoire une renommée éternelle
con alta voz del canto generoso.
par la voix haute de son chant généreux.

Yo, que mal puedo ser en honra vuestra
Moi, qui ne peux être en ton honneur
nuevo Homero, consagro, luz de España,
un nouvel Homère, j’offrirai, lumière de l’Espagne,
de mis incultos versos la armonía;
l’harmonie de mes vers incultes ;

Mas si me mira Caliope diestra,
Mais si la muse Calliope me regarde dans sa main droite,
valdrá, si mi deseo no me engaña,
elle deviendra, si mon désir ne me trompe,
mas que Fidia mortal la musa mía.
plus que Phidias mortel ma propre muse.

**********************************

LA POÉSIE DE FERNANDO DE HERRERA – LA POESIA DE FERNANDO DE HERRERA

************************************

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-2-10-1.gif.