LE TAUREAU D’AIRAIN – Pièce de Jacky Lavauzelle – PREMIER TABLEAU

*
LE TAUREAU D’AIRAIN

Le Taureau d'Airain Jacky Lavauzelle



Théâtre de Jacky Lavauzelle

******

Phalaris condamnant le sculpteur Perillus
Par Baldassarre Peruzzi.
Phalaris – Tyran d’Agrigente en Sicile

Le supplice du taureau d’airain ou taureau de Phalaris

*****

LE TAUREAU D’AIRAIN
****
Pièce de Théâtre

*


LE TAUREAU D’AIRAIN
Premier Tableau

Le chœur s’avance sur une scène nue.

Le Chœur
Racle sa gorge et toussote.
Bonsoir, voici l’histoire du Taureau d’Airain qui se situe dans une période ô combien troublée de notre courte et misérable histoire. Nous sommes en Moirie, pays sombre et lugubre où règnent trois princesses – je les appellerai plutôt sorcières, mais ce n’est que mon avis, après tout… La dernière fois, on m’a bien rappelé que mon contrat stipulait que je ne devais lire que ce qui était écrit et rien d’autre…Sinon Vlan !…
Il montre la sortie.




Bon alors ! Revenons-en à notre texte. Nos trois sorcières…euh, les trois princesses, bien sûr, sont nommées Clotho, Lachésis et Atropos. Cette dernière n’est pas la plus gentille, bien au contraire. Nous aurons le temps de revenir sur elles dans notre histoire.
Avant toute autre chose, et pour cela préfère le contexte…un peu de géopolitique afin de mieux comprendre notre histoire et parce que c’est toujours bien de savoir où l’on met les pieds…Quand il s’agit du bon ! … (il sourit) Bon, alors, la géopolitique…
Il racle à nouveau sa gorge et remet sa chemise.
La Moirie se trouve donc entourée de trois pays, (il fait des gestes dans l’espace en même temps qu’il parle afin de rester très pédagogique) beaucoup plus grands et guerriers : nous avons la Macronerie, au centre des deux autres, pays peuplé de Philippains adorateurs du dieu Jupiter. Macronius VIII, jeune éphèbe, qui plait beaucoup à ses sujets, commence toujours par un « Je vous le dis ! » et adopte toujours une gestuelle foncièrement christique qui en exaspère certains mais qui ravit sa majorité silencieuse. Personne ne sait trop ce qu’il pense ni ce qu’il dit mais quand il finit son discours tout le monde est d’accord…et tout le monde l’a trouvé génial…Les opposants, qui ne se trouvent plus en Macronerie, osent parler de manipulation des foules…Mais ça ne regarde que ce type d’individus… Il prône, notre Macronius, le huitième du nom, Grand Prêtre par la grâce de Dieu, un renforcement de l’amitié entre les peuples… et affirme qu’il peut apporter beaucoup d’amour. A droite de la Macronerie, nous avons le Merkeland, territoire sombre et inquiétant, peuplé de walkyries chevauchantes et de guerriers armés de massue. Ce territoire reste mal connu et peu en sont revenus. Son Roi AnKel CLXI est un souverain venu des anciennes régions lointaines de la Grande Communisterie, anciennes contrées avec des us et coutumes aujourd’hui largement oubliés, malgré quelques sectes réfractaires encore survivantes cachées dans des buissons non ardents et des chapelles désaffectées. A gauche, enfin, la Poutinerie, pays fier et combattif, qui reste dans son idéal de la Grande Poutinerie passée. C’est un pays froid et inhospitalier, terminé par des grandes plaines où ne survivent que les loups…et encore les plus gros appelés les  Big Bad Wolf… Et au bout de ces landes, des forêts et après ces forêts…des landes…et comme ça longtemps…longtemps…Et enfin avant la mer, la terre la plus inhospitalière de notre globe…La Goulagerie…Zone froide, bétonnée…Les constructions sont réalisées à base de fil de fer barbelé… C’est vous dire !
Il se réchauffe avec ses mains
Ça fait froid dans le dos ! Ce pays est donc gouverné par le grand Tsarovitch Vlad XLIX. Personnage fort en couleurs, grand sportif, marathonien, boxeur, lutteur et faiseur de feu…
Voilà pour les autres pays…Voyez que notre Moirie ne vous semble plus tout à fait aussi sombre et désespérée.
Nos trois…princesses ont un passe-temps qui leur prend tout leur temps…elles filent, elles filent et  filent encore. Donc…pas possible de gouverner dans ces conditions…Elles arrivent à trouver un moment de répit pour recevoir en grandes pompes Vlad XLIX, AnKel CLXI ou Macronius VIII…Et encore…La vieille des ces rendez-vous officiels, v’la-ty pas, qu’elles filent double quantité ! double travail au cas où ! …Donc étant des personnalités très occupées, elles ont préférées donner le pouvoir à Phalaris le Doux. Personnage encore bien obscure… personne ne sait d’où lui vient ce nom de Doux…Il est appelé plus familièrement Phalaris le Priape, mais là, par contre, tout le monde sait d’où lui vient ce surnom (il sourit).
Nous nous retrouvons donc dans le tableau suivant, à la cour de Phalaris, préoccupé comme tout bon dirigeant de notre terre, par les dettes et les déficits abyssaux et à réfléchir comment donner un écu macronien, puisqu’il s’agit de la monnaie universelle imposée dans une époque fort lointaine par Macronius Ier, fondateur de sa dynastie et grand unificateur du monde global…donc, comment donner un écu macronien d’une main et en récupérer, par un habile tour de passe-passe, trois, voire quatre d’une autre main.
Merci pour ce préambule un peu long…mais ô combien nécessaire pour l’incompréhension de notre histoire inoubliable, fantastico-horrifico…
Il tousse
Bon, je vous laisse !
Il se retourne
Et bon courage !
Il sourit

 

le chœur se retourne et quitte la scène.

************************************

LE TAUREAU D’AIRAIN
Pièce de théâtre