LE TAUREAU D’AIRAIN -Pièce de Jacky Lavauzelle – CINQUIÈME TABLEAU

*Le Taureau d'Airain Jacky Lavauzelle



Théâtre de Jacky Lavauzelle

******

Phalaris condamnant le sculpteur Perillus
Par Baldassarre Peruzzi.
Phalaris – Tyran d’Agrigente en Sicile

Le supplice du taureau d’airain ou taureau de Phalaris

*****

LE TAUREAU D’AIRAIN
****
Pièce de Théâtre

*

Clotho, Lachèsis et Atropos
Tapisserie Flamande
Victoria and Albert Museum
Londres

**

***********


Cinquième Tableau

Clotho, Lachésis et Atropos.

Nous sommes dans le Château des trois Princesses. Chacune à son rôle. A gauche, la Princesse Clotho produit les fils. Au centre, Lachésis les contrôle. A droite, Phalaris les coupe.

CLOTHO
J’ai du mal à produire !

LACHÈSIS
J’ai du mal à contrôler ! J’ai du mal à suivre !

ATROPOS
Je coupe et je coupe ! La demande est si forte. Notre Phalaris est tellement avide ! C’est une bête affamée !

CLOTHO
C’est notre tyran, il est tout à notre image. Nous sommes si assoiffées. Mais j’en ai mal aux mains. Il faudrait qu’il se calme un moment pour qu’elles puissent se reposer.

LACHÈSIS
N’oublie pas l’inauguration de notre temple à Kemoch !

ATROPOS et CLOTHO
Ensemble
Que Kemoch, unique et grandiose, nous donne confiance et force !

LACHÈSIS
Oui, que Kemoch, unique et grandiose, nous donne confiance et force !

ATROPOS
Que Kemoch nous aide à notre grand dessein. Au fait, jai rencontré Phalaris, hier.

CLOTHO
C’était prévu ?

LACHÈSIS
C’était prévu ! Je vois que tu es fatiguée, ma pauvre Clotho. Il sera temps de baisser le rythme des exécutions. Ça s’amplifie, ça s’amplifie !

ATROPOS
Je lui ai demandé d’avoir un peu d’empathie avec nos sujets. Ce n’est pas en les massacrant à tour de bras que ça arrangera nos affaires ! Un peu de raison ne fera que du bon pour notre bonne Moirie…

CLOTHO & LACHÈSIS
Ensemble
A la Moirie à la mort !

ATROPOS
A la Moirie à la Mort ! Mais pas que des morts. Je coupe trop de vies en ce moment. Tout peut être réalisé dans la douceur…

CLOTHO
Ou presque…

LACHÈSIS
Ou presque ! Mais de la poigne que diable, n’oublions pas la poigne !

ATROPOS
Il devra surtout penser à mettre un gant de velours. J’ai mes antennes au Palais…et je crois savoir qu’il ne nous porte pas dans son cœur !

CLOTHO
Nous non plus, après tout. Du moment qu’il nous sert !

LACHÈSIS
Il ne faut pas qu’il nous fasse partir tous nos braves et qu’il tue les autres.

ATROPOS
Je pense qu’il faut que nous restions vigilantes, toutes les trois, unies pour la grandeur de notre bien aimée Moirie..

CLOTHO & LACHÈSIS
A la Moirie à la mort !

ATROPOS
Sous la  bienveillance de Kemoch !

CLOTHO & LACHÈSIS
Que Kemoch, unique et grandiose, nous donne confiance et force !

ATROPOS
Pour le moment, le mécontentement ne se tourne que sur Phalaris. Nous sommes épargnées, par la grâce de Kem…

CLOTHO & LACHÈSIS
Ensemble
Que Kemoch, unique et grandiose, nous donne confiance et force !

ATROPOS
Merde ! trop tard !

CLOTHO
Trop tard ?

ATROPOS
Non, rien !

CLOTHO
Ah ! Savez-vous que le Grand Script m’a fait un poème ?

LACHÈSIS
Notre CopisProst ? Et à toi seulement ?

ATROPOS
Oui, pourquoi à toi ?

CLOTHO
Je suis la source de vie ! Tout simplement !

LACHÈSIS
Tu as le bon rôle ! Tu crois que c’est marrant de faire du contrôle toute la journée…de suivre le protocole…faire de l’amélioration continue…

ATROPOS
Et moi, couper ! Tout le monde à peur de moi ! tous s’écartent et chacun pense que sa dernière heure est arrivée ! Je les vois tremblant, bavant, écumant…Leurs épaules s’affaissent…ils rougissent…bégaient … suent à grosses gouttes…Je sens de la peur dès que je passe…des fragrances horribles de l’angoisse…même les lumières à mon passage s’affadissent. J’ai même vu des ampoules éclater en mille morceaux !

CLOTHO
Et tout le monde n’a pas un rôle aussi agréable que le mien !

LACHÈSIS
Et ce poème ?

ATROPOS
Oui, lis-le nous !

CLOTHO
Elle le cherche dans ses poches.
Ça y est ! je l’ai trouvé !
Elle de racle la gorge.

Ma Clotho, allons voir si la rose
Qui ce nouveau matin de Kemoch
Dans le pourpre de la Moirie
Avait son teint au vôtre pareil.

Las ! voyez comme en peu d’espace,
Ma Clotho, elle a dessus la place
Las ! vous me laissez choir !
Du matin jusques au soir !

Donc, si vous me croyez, Ma Clotho,
En votre verte beauté,
Cueillez, cueillez ma jeunesse :
Dans les plis de votre robe pourprée,

LACHÈSIS
Ça ne rime pas !

CLOTHO
Disons que c’est risqué pour faire rimer Kemoch !

LACHÈSIS & ATROPOS
Que Kemoch, unique et grandiose, nous donne confiance et force !

CLOTHO
Je crois qu’il en pince pour moi, notre scribe !

LACHÈSIS
Non, tu crois ?

ATROPOS
A peine ! Ça se voit à peine !

CLOTHO
Mais qu’est-ce que ça fait du bien ! Il est notre renaissance littéraire ! Il renouvelle notre ancien canon Moirien qui datait et qui était engoncé dans de vieilles règles qui rebutaient tous nos écrivains. Il a su faire fi de tout ça. Quelle force ! Quelle puissance ! Quelle emphase ! Quelle virile virilité ! Notre Scribe est bien le meilleur poète de notre Moirie, à …

LACHÈSIS & ATROPOS
A la Moirie à la mort !

CLOTHO
A la Moirie à la mort !

LACHÈSIS
Ça nous fait une taupe de plus…

ATROPOS
Pour ?

CLOTHO
Pour savoir ce qui se passe vraiment au Palais…

LACHÈSIS
Et bien surveiller notre tyran en herbe !

ATROPOS
Oui, avant que l’herbe n’ait tout dévoré !

LACHÈSIS & CLOTHO
Ensemble.
Et tout envahi !

[Fin du cinquième tableau]

************************************

LE TAUREAU D’AIRAIN
Pièce de théâtre