LE PHRA PLAK PHRA LAM (ép 5) LA SYMBOLIQUE DU PONT

Le Phralak Phralam
ພຣະລັກພຣະຣາມ
Episode 5
La construction du pont

La Symbolique
du pont

Le Phra Lak Phra Lam Argitato Luang Prabang 1

Le pont symbolise ce qui relie. C’est la force d’Hanoumân. Le pont le reliera à la princesse Sida prisonnière. La séduction permettra de relier Hanouman aux filles du roi des mers. Contrairement à Thotsakan qui s’isole dans son île, puis s’isole encore un peu plus en bannissant Phiphek.

Le pont symbolise le passage de deux états ; l’avant, celui de la séparation et de l’emprisonnement et l’après, les retrouvailles et la liberté retrouvée.

Comme chez Freud, le pont représente l’élément mâle et viril. Il est représenté par le général et son armée de singes. La mer, elle, représente l’élément féminin et maternel ; ce sont ici les princesses.

Le personnage d’Hanoumân prend plus d’épaisseur encore ici avec ce qu’il faut de force et de poigne pour diriger une armée et ce qu’il faut de douceur pour séduire. Comme le dit un proverbe chinois : « la valeur d’un général réside dans sa stratégie, non dans son courage. »

Le Phra Lak Phra Lam Argitato Luang Prabang 2

Voici le déroulé de ce cinquième épisode :

Thotsokan (Rāvaṇa dans le Ramayana, Hapkhanasuan ou Phimmachak au Laos), roi des Rakshasas, le roi des Géants aux ongles venimeux et adorateurs de chairs humaines et de cadavres, roi aux dix têtes et vingt bras, sur son île de Lanka, fait un rêve étrange qu’il ne comprend pas. Il appelle Phiphek pour que celui-ci interprète ses rêves. Comme Cassandre, elle dit la vérité qui offusque notre roi qui la chasse alors de son île.

De l’autre côté, les singes continuent la création du pont qui leur permettra de les relier à Lanka et d’attaquer les Raksharas. Mais la construction fait tellement de bruit, qu’elle dérange dans les profondeurs de l’océan, le roi Sakhala (Nagaraja = Roi des Serpents), roi des médiateurs entre le Ciel et la Terre, les fameux Nâga (नाग « Serpent »), incarnations de Vishnu. Le roi envoie ses filles, dont la princesse Massa, voir ce qui se passe au-dessus de si bruyant. Elle se transforme alors en poisson afin de passer inaperçue.

Les filles détruisirent si bien l’ouvrage que l’avancée du pont s’en trouvait compromise. Hanoumân décide alors de plonger la tête sous l’eau et découvre les « poissons » de Sakala œuvrer énergiquement à la destruction de son ouvrage. Sans lutter et avec sa seule beauté, Hanoumân séduisit les belles nymphes.

L’ouvrage put enfin se terminer. Hanoumân décide alors de faire fondre ses troupes sur Lanka afin de délivrer la belle Nang Sida prisonnière.

ARTGITATO

Le Phra Lak Phra Lam Argitato Luang Prabang 3

————————————————————-

 En quelques mots

Le Phra Lak Phra Lam :

Le Ramayana  (रामायण) Le parcours de Rama) version laotienne.

(Version khmère : Ramakerti – Version malaisienne : Hikayat Seri Rama – Version Thaïe : Ramakien)

Les Principaux Personnages de l’épopée :

Sītā (सीता) avatars de Lakshmi, symbole de la nature, compagne de Vishnu, épouse de Rāma symbole de la culture, devient Nang Sida
Râvana, le démon aux dix têtes et aux vingt bras, gouverne les Rakshasa sur l’île de Lanka, actuelle Sri Lanka, ennemi de  Rāma, qui enlèvera Sītā devient Hapkhanasouane.
Laksmana, लक्ष्मण, frère cadet de Rāma, l’accompagne dans son exil, deviendra Phra Lak, ພຣະລັກ.
Rāma, le frère de Laksmana, devient Phra Lam (ou Phra Ram ພຣະຣາມ)
Hanoumân, « pourvu de grandes mâchoires », le dieu singe, fidèle de Rāma qui l’aidera à retrouver Sītā deviendra Houlaman