LE CHANSONNIER SONNET 164 (Première Partie) CANZONIERE – PETRARQUE CLXIV

*

FRANCESCO PETRARQUE

Francesco PETRARCA
1304 – 1374

Traduction Jacky Lavauzelle

——–


Canzoniere Petrarca  Sonetto 164

LE CHANSONNIER PETRARQUE Sonnet 164
CLXIV

Rerum vulgarium fragmenta

Fragments composés en vulgaire

Rime In vita di Madonna Laura

PRIMA PARTE
Première Partie

164/263

Dante Boccace Petrarque Guido Cavalvanti Cino da Pistoia Guittone dArezzo Trecento Italien 1544 Giorgio Vasari

Or che ’l ciel et la terra e ’l vento tace
Alors que le silence sur le ciel, la terre et le vent s’est abattu,
et le fere e gli augelli il sonno affrena,
que les bêtes et les oiseaux par les rênes du sommeil sont tenus,
Notte il carro stellato in giro mena
que fait sa ronde le char de la Nuit
et nel suo letto il mar senz’onda giace,
et que la mer se répand dans son lit,

**

vegghio, penso, ardo, piango; et chi mi sface
je veille, pense, brûle et pleure ; et qui* me tue
sempre m’è inanzi per mia dolce pena:
pour ma douce douleur, toujours devant moi se tient :
guerra è ’l mio stato, d’ira et di duol piena,
la guerre est mon état, de rage et de tristesse contenue,
et sol di lei pensando ò qualche pace.
et peu de paix seulement, en pensant à elle, j’obtiens.

*[Laure]

**


**

Cosí sol d’una chiara fonte viva
C’est donc d’une source de vie claire
move ’l dolce et l’amaro ond’io mi pasco;
que me vient, et dont je me nourris, et le doux et l’amer ;
una man sola mi risana et punge;
une seule main qui autant me pique que me guérit les plaies ;

**

e perché ’l mio martir non giunga a riva,
et pour que ma souffrance n’atteigne le rivage,
mille volte il dí moro et mille nasco,
mille fois par jour je meurs et mille fois renais,
tanto da la salute mia son lunge.
tant que sur ma santé s’opère des ravages.

********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

Ritratto_di_francesco_petrarca,_altichiero,_1376_circa,_padova

canzoniere Petrarca 164
le chansonnier Pétrarque Sonnet 164
canzoniere poet

FRANCESCO PETRARQUE