Le CHANSONNIER PETRARQUE Sonnet 8 CANZONIERE PETRARCA Sonetto 8 Texte Bilingue

Traduction – Texte Bilingue
Le Chansonnier PETRARQUE Sonnet 8
LITTERATURE ITALIENNE

letteratura italiana

PETRARQUE

Pétrarque CHANSONNIER PETRARQUE Sonnet 8 canzoniere petrarca sonetto 8 Artgitato


Francesco PETRARCA
1304 – 1374

Traduction Jacky Lavauzelle

——–

Canzoniere Petrarca Sonetto 8

LE CHANSONNIER PETRARQUE SONNET 8

Rerum vulgarium fragmenta
Fragments composés en vulgaire

PRIMA PARTE
Première Partie

8/366

A pie’ de’ colli ove la bella vesta
Au pied de la colline la belle robe
        prese de le terrene membra pria
première prise des membres terrestres de
    la donna che colui ch’a te ne ‘nvia
la dame que celui qui t’envoie
     spesso dal somno lagrimando desta,
souvent dans son sommeil suscite les pleurs,

*

  libere in pace passavam per questa
libres en paix nous déambulons par cette
vita mortal, ch’ogni animal desia,
vie mortelle, que chaque animal désire,
 senza sospetto di trovar fra via
sans se soucier d’y trouver sur sa route
cosa ch’al nostr’andar fosse molesta.
quelque chose pour notre marche qui fut importun.

*

          Ma del misero stato ove noi semo
Mais l’état misérable dans lequel nous sommes
          condotte da la vita altra serena
conduits  au-delà de cette vie paisible
        un sol conforto, et de la morte, avemo:
vers la mort par laquelle avons un ultime confort  :

*

        che vendetta e di lui ch’a cio ne mena,
que la vengeance soit donnée pour celle qui nous mène,
       lo qual in forza altrui presso a l’extremo
laquelle dans la force d’autrui nous presse à l’extrême
riman legato con maggior catena.
Reste liée par une plus grande chaîne.

**************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
**************

le chansonnier petrarque sonnet 8