LE CHANSONNIER PÉTRARQUE SONNET 330 (2ème Partie) CANZONIERE – CCCXXX -Quel vago, dolce, caro, honesto sguardo

*

FRANCESCO PETRARQUE CHANSONNIER

Francesco PETRARCA
1304 – 1374

Traduction Jacky Lavauzelle

——–


Canzoniere Petrarca  Sonetto 330

LE CHANSONNIER PETRARQUE
Sonnet 330
CCCXXX
Dante Boccace Petrarque Guido Cavalvanti Cino da Pistoia Guittone dArezzo Trecento Italien 1544 Giorgio Vasari

Rerum vulgarium fragmenta

Fragments composés en vulgaire

SECONDA PARTE
Deuxième Partie

330/366

Quel vago, dolce, caro, honesto sguardo
Ce regard vague, doux, cher et honnête
dir parea: – To’ di me quel che tu pôi,
paraît dire : « De moi prends ce que tu peux,
ché mai piú qui non mi vedrai da poi
car ici-bas tu ne me verras plus jamais 
   ch’avrai quinci il pe’ mosso, a mover tardo. –
dès qu’ailleurs tes pas t’auront porté. »

**

Intellecto veloce piú che pardo,
Intellect plus véloce que le léopard,
pigro in antivedere i dolor’ tuoi,
paresseux à anticiper tes douleurs,
 come non vedestú nelli occhi suoi
comment n’as-tu pas vu dans ses yeux
quel che ved’ora, ond’io mi struggo et ardo?
ce que tu vois désormais, qui me touche et me brûle ?


**

Taciti sfavillando oltra lor modo,
Muets étincelants au-delà de leur route,
dicean: – O lumi amici che gran tempo
disaient : « Ô lumières amicales pendant longtemps
con tal dolcezza feste di noi specchi,
avec douceur firent de nous des miroirs,  

**

il ciel n’aspetta: a voi parrà per tempo;
Maintenant ciel nous attend : cela vous semblera prématuré ;
ma chi ne strinse qui, dissolve il nodo,
mais celui qui nous lia, ici dissout le nœud,
  e ‘l vostro per farv’ira, vuol che ‘nvecchi. –
et, pour votre peine, veut que le vôtre vieillisse. »

*****************

Pétrarque CANZONIERE Petrarca LE CHANSONNIER (Sommaire)

********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

Ritratto_di_francesco_petrarca,_altichiero,_1376_circa,_padova

canzoniere Petrarca 330
le chansonnier Pétrarque Sonnet 330
canzoniere poet

FRANCESCO PETRARQUE CHANSONNIER

*