CES RIMES PITOYABLES – LE CHANSONNIER de Pétrarque Sonnet 120 -CANZONIERE PETRARCA Sonetto 120 – CXX

*

FRANCESCO PÉTRARQUE

Francesco PETRARCA
1304 – 1374

Traduction Jacky Lavauzelle

——–


Canzoniere Petrarca 
Sonetto 120

LE CHANSONNIER PÉTRARQUE
Sonnet 120
CXX

Rerum vulgarium fragmenta

Fragments composés en vulgaire

Rime In vita di Madonna Laura

PRIMA PARTE
Première Partie

120/263

Dante Boccace Petrarque Guido Cavalvanti Cino da Pistoia Guittone dArezzo Trecento Italien 1544 Giorgio Vasari

*

Quelle pietose rime in ch’io m’accorsi
Ces rimes pitoyables, dans lesquelles j’ai relevé
di vostro ingegno et del cortese affecto,
votre ingéniosité et votre affection courtoise,
ebben tanto vigor nel mio conspetto
avaient tant de vigueur à mes yeux
che ratto a questa penna la man porsi
que cette plume est venue se déposer dans ma main

*


per far voi certo che gli extremi morsi
pour vous assurer que la dernière morsure
di quella ch’io con tutto ’l mondo aspetto
de celle que j’attends comme tout le monde
mai non sentí’, ma pur senza sospetto
je n’ai point sentie, puis, sans inquiétude,
infin a l’uscio del suo albergo corsi;
à la porte de sa demeure, j’ai couru ;

*


poi tornai indietro, perch’io vidi scripto
mais je m’en suis retourné quand je vis écrit
di sopra ’l limitar che ’l tempo anchora
au-dessus du porche que le temps n’était pas encore
non era giunto al mio viver prescritto,
venu de ce qui était prescrit pour moi,

*


bench’io non vi legessi il dí né l’ora.
bien que je ne sache ni le jour ni l’heure.
Dunque s’acqueti omai ’l cor vostro afflitto,
Que maintenant se calme votre cœur affligé,
et cerchi huom degno, quando sí l’onora.
et qu’il recherche un homme digne.

********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

Ritratto_di_francesco_petrarca,_altichiero,_1376_circa,_padova

canzoniere Petrarca 120
le chansonnier Pétrarque Sonnet 120
canzoniere poet

FRANCESCO PÉTRARQUE