L’ARDENT NŒUD – LE CHANSONNIER PÉTRARQUE SONNET 271 (2ème Partie) CANZONIERE CCLXXI – L’ardente nodo ov’io fui d’ora in hora

*

FRANCESCO PETRARQUE
LE CHANSONNIER

Francesco PETRARCA
1304 – 1374

Traduction Jacky Lavauzelle

——–

Canzoniere Petrarca 
Sonetto 271

LE CHANSONNIER PÉTRARQUE
Sonnet 271
CCLXXI

Dante Boccace Petrarque Guido Cavalvanti Cino da Pistoia Guittone dArezzo Trecento Italien 1544 Giorgio Vasari

Rerum vulgarium fragmenta

Fragments composés en vulgaire

SECONDA PARTE
Deuxième Partie

271/366

*

Ivan Kramskoï, Иван Николаевич Крамской, Portrait d’une dame qui lit ,1881, Musée des beaux-arts, Ekaterinbourg

********************



L’ardente nodo ov’io fui d’ora in hora,
Le nœud ardent où j’étais heure après heure pris
contando, anni ventuno interi preso,
durant vingt et une années entières,
Morte disciolse, né già mai tal peso
La mort l’a dissout et n’ai plus jamais tel poids ressenti …


********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

Ritratto_di_francesco_petrarca,_altichiero,_1376_circa,_padova

canzoniere Petrarca 271
le chansonnier Pétrarque Sonnet 271
canzoniere poet

FRANCESCO PETRARQUE CHANSONNIER

*