La porte d’Alcalá – Puerta de Alcalá Madrid – 阿尔卡拉门 – Пуэрта-де-Алькала

Madrid – Мадрид – 马德里
Puerta de Alcala
Пуэрта-де-Алькала – 阿尔卡拉门
——

Madrid Blason Artgitato  Madrid L'Ours & L'arbousier Artgitato La estatua del oso y del madroño

Photos Jacky Lavauzelle
*

Madrid Drapeau Artgitato



Porte d’Alcalá
Puerta de Alcalá
阿尔卡拉门
Пуэрта-де-Алькала

Porte d'Alcalá Puerta de Alcalá Madrid Artgitato (2) Porte d'Alcalá Puerta de Alcalá Madrid Artgitato (3) Porte d'Alcalá Puerta de Alcalá Madrid Artgitato (4) Porte d'Alcalá Puerta de Alcalá Madrid Artgitato (5) Porte d'Alcalá Puerta de Alcalá Madrid Artgitato (6) Porte d'Alcalá Puerta de Alcalá Madrid Artgitato (7)

 **********************

LA PORTE D’ALCALA
DANS MILITONA DE THEOPHILE GAUTIER

« — Le lundi, c’est le jour des taureaux, et, mon cher don Andrès ! n’essayez pas de le nier, il vous serait plus agréable d’être en ce moment-ci à la porte d’Alcala qu’assis devant mon piano. Votre passion pour cet affreux plaisir est donc incorrigible ? Oh ! quand nous serons mariés, je saurai bien vous ramener à des sentiments plus civilisés et plus humains. »

Théophile Gautier
Militona (1847)
Hachette, 1860 pp. 1-20
Premier Chapitre

**************

LA PORTE D’ALCALA
DANS LE VOYAGE EN ESPAGNE
DE THEOPHILE GAUTIER

« L’on a dit et répété de toutes parts que le goût des courses de taureaux se perdait en Espagne, et que la civilisation les ferait bientôt disparaître ; si la civilisation fait cela, ce sera tant pis pour elle, car une course de taureaux est un des plus beaux spectacles que l’homme puisse imaginer ; mais ce jour-là n’est pas encore arrivé, et les écrivains sensibles qui disent le contraire n’ont qu’à se transporter un lundi, entre quatre et cinq heures, à la porte d’Alcala, pour se convaincre que le goût de ce féroce divertissement n’est pas encore près de se perdre. »

Théophile Gautier
Voyage en Espagne
charpentier, 1859 – pp. 71-88
Chapitre VII