LA COLÈRE DU FILS DE TYONÉ – OS LUSIADAS VI-6 – LES LUSIADES – Luís de Camões – As ondas navegavam do Oriente

*

Ferdinand de Portugal traduction Jacky Lavauzelle

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato.jpg.

OS LUSIADAS CAMOES CANTO VI
CANTO SEXTO

Os Lusiadas Les Lusiades
OS LUSIADAS VI-6 LES LUSIADES VI-6

*
LITTERATURE PORTUGAISE

Ferdinand de Portugal Os Lusiadas Traduction Jacky Lavauzelle Les Lusiades de Luis de Camoes

literatura português
Luis de Camões
[1525-1580]
Tradução – Traduction
Jacky Lavauzelle
texto bilingue

Traduction Jacky Lavauzelle

*

************


As ondas navegavam do Oriente
Les vagues venaient de l’Est
Já nos mares da Índia, e enxergavam
Déjà dans les mers de l’Inde, et ils découvraient
Os tálamos do Sol, que nasce ardente;
Là où le Soleil se lève et s’élève en feu ;
Já quase seus desejos se acabavam.
Leurs désirs étaient presqu’assouvis.
Mas o mau de Tioneu, que na alma sente
Mais le méchant fils de Thyoné*, qui ressent dans son âme
As venturas, que então se aparelhavam
Les fortunes, qui attendent
A gente Lusitana, delas dina,
Bientôt le peuple Lusitanien,
Arde, morre, blasfema e desatina.
Brûle, frappe, blasphème et enrage.

*********

*Thyoné – Sémélé
Maîtresse de Zeus – Jupiter
Mère de Bacchus – Dionysos

**********

Jupiter et Sémélé, vers 1695, Sebastiano Ricci, Musée des Offices, Florence.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Les-lusiades-ed-originale.jpg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-6.jpg.