J’AI CONNU UN CIEL COMME UNE TENTE – EMILY DICKINSON (1861) I’VE KNOW A HEAVEN LIKE A TENT

LITTERATURE AMERICAINE

*******

 

EMILY DICKINSON
December 10, 1830 – May 15, 1886
10 décembre 1830 – 15 mai 1886
Amherst, Massachusetts




Traduction – Translation

TRADUCTION JACKY LAVAUZELLE

French and English text
texte bilingue français-anglais

 






******




I’ve known a Heaven, like a Tent

 




J’AI CONNU UN CIEL COMME UNE TENTE

 

1861

[NdT : après le passage d’un cirque à un cirque à Amherst]

 




I’ve known a Heaven, like a Tent – 
J’ai connu un Ciel, comme une Tente –
To wrap its shining Yards – 
A emballer son éclatante Cour-
Pluck up its stakes, and disappear – 
Déposer ses piquets, puis disparaître –
Without the sound of Boards
Sans un grincement de planches
Or Rip of Nail – Or Carpenter – 
Ou un couinement de Clous- Ou de Charpentier-
But just the miles of Stare – 
Mais seulement à des miles du Regard-
That signalize a Show’s Retreat – 
Le Show a pris sa Retraite –
In North America – 
En Amérique du Nord –




No Trace – no Figment of the Thing
Aucune trace – plus de Reste de la Chose
That dazzled, Yesterday,
Qui a ébloui, Hier,
No Ring – no Marvel – 
Pas de Piste- pas de Prodige-
Men, and Feats – 
Hommes et Exploits –
Dissolved as utterly – 
Dissous tout à fait –
As Bird’s far Navigation
Que la lointaine Navigation des Oiseaux
Discloses just a Hue – 
Ne révèle juste qu’une Nuance-
A plash of Oars, a Gaiety – 
Le clapotis de Rames, une Gaieté-
Then swallowed up, of View.
Enfin tout est submergé, hors de la Vue.

***************

EMILY DICKINSON