FRANK GEHRY MUSEE GUGGENHEIM BILBAO

FRANK GEHRY MUSEE GUGGENHEIM BILBAO
Euskal Herria
Pays Basque
EUSKADI

BILBAO
毕尔巴鄂
ビルバオ
билбао
——

Visite de BILBAO
Visita a Bilbao
Визит в Бильбао
参观毕尔巴鄂
ビルバオをご覧ください

Photos Jacky Lavauzelle
*

 FRANK GEHRY
Frank Owen Goldberg
MUSEE GUGGENHEIM
BILBAO

né le 28 février 1929 à Toronto

Frank Gehry
Architecte – Arkitektoak
Arquitecto
建築家 – 建筑师 – архитектор

bilbao-espagne-artgitato-frank-gehry-musee-guggenheim-10bilbao-espagne-artgitato-frank-gehry-musee-guggenheim-9bilbao-espagne-artgitato-frank-gehry-musee-guggenheim-8

bilbao-espagne-artgitato-frank-gehry-musee-guggenheim

Car votre belle vue admirable et fatale
Crée en nous les amours, les garde et Ies soutient,
Et tant de beaux pensers dont l’esprit s’entretient,
Ont leur mouvement d’elIe et leur forme idéale.bilbao-espagne-artgitato-frank-gehry-musee-guggenheim-2

À la beauté du Ciel votre beauté j’égale :
Le Ciel en sa rondeur toute forme contient,
Et par son mouvement crée, émeut et maintient ;
De semblables effets vous êtes libérale.

bilbao-espagne-artgitato-frank-gehry-musee-guggenheim-16 bilbao-espagne-artgitato-frank-gehry-musee-guggenheim-1

bilbao-espagne-artgitato-frank-gehry-musee-guggenheim-15

Les soleils de vos yeux, mon esprit allumant,
Y produisent sans fin perles et diamants,
Dont J’espère en mes vers vous faire une couronne.

bilbao-espagne-artgitato-frank-gehry-musee-guggenheim-14

 

frank-gehry-musee-guggenheim-bilbao-artgitato-espagne-25

bilbao-espagne-artgitato-frank-gehry-musee-guggenheim-6

 

*********
Poème de Philippe Desportes
(1546-1606)

XX

À la beauté du Ciel votre beauté j’égale :
Le Ciel en sa rondeur toute forme contient,
Et par son mouvement crée, émeut et maintient ;
De semblables effets vous êtes libérale.

Car votre belle vue admirable et fatale
Crée en nous les amours, les garde et Ies soutient,
Et tant de beaux pensers dont l’esprit s’entretient,
Ont leur mouvement d’elIe et leur forme idéale.

Le clair soleil du Ciel fait naître en tournoyant
Les fleurs, l’or précieux, le rubis flamboyant,
Dont mainte Dame après son beau chef environne.

Les soleils de vos yeux, mon esprit allumant,
Y produisent sans fin perles et diamants,
Dont J’espère en mes vers vous faire une couronne.

Philppe Desportes
Premières Œuvres