FERNANDO PESSOA – POÉSIE & PROSE

Êtes-vous prêt ? Êtes-vous prêt à voir les choses différemment ? À voir la vie et les hommes sous un autre jour ? avec un autre regard ? Un regard neutre, hors de notre monde, mais totalement Le monde. « Si les choses étaient différentes, elles seraient différentes : voilà tout. Si les choses étaient comme tu voulais, elles seraient seulement comme tu le veux. Malheur à toi et tous ceux qui occupent leur vie A vouloir inventer la machine à faire le bonheur! » Qu’est-ce que la pensée de Pessoa ? Une pensée hors de la bien-pensance qui gère nos vies et nos parcours. Pessoa n’est pas le redresseur de torts et le grand défenseur de ce que l’on nomme le progrès : « Je ne bougerai pas pour changer Ce qu’ils appellent l’injustice du monde. Comment parler de Pessoa ? Il se décrit le mieux : «Je suis facile à définir. J’ai vu tel un damné. J’ai aimé les choses sans aucun sentiment. » Quelle vision a Pessoa sur le monde ? « Il ne suffit pas d’ouvrir la fenêtre Pour voir les champs, la rivière. Il ne suffit pas d’être aveugle Pour voir les arbres, les fleurs. Vous devez aussi n’avoir aucune philosophie. » Il ne faut pas, plus, écouter le discours des hommes, perdus mais croyant voir des caps, du sens et des directions à chaque chemin, à chaque croisement : « L’«homme» marche avec ses idées, fausses et étrangères » Pessoa voyage en lui et uniquement en lui. Le tourisme, sans même parler de notre tourisme de masse, ne l’intéresse en rien : « Je ne crois pas utile d’avoir A voyager à l’Est et voir l’Inde et la Chine. La terre est semblable et petite Et il n’y a qu’une seule façon de vivre. » Pessoa est là avec une personnalité les plus fortes et puissantes de son siècle, même s’il soutient qu’il n’a « aucune personnalité qui soit. » Une âme perdue, bien trop sensible pour ce monde et notre époque : « Le fait est que cette vie est une béance Où se perd une âme sensible. » Il nous dit ce que le monde ne dit pas et qui est inscrit dans chaque écorce et dans chaque nuage, mais avec cet autre regard, cette pensée radicalement différente et déroutante : « Je pense avec les yeux avec les oreilles Avec les mains avec les pieds Avec le nez avec la bouche. » Une pensée voyante.

Table des matières
FERNANDO PESSOA 6
Balança de Minerva Balance de Minerve 9
1913 9
Poemas Inconjuntos 15
Poèmes désassemblés 15
Criança desconhecida e suja 16
Enfant inconnu et sale 16
Não basta abrir a janela 19
Il ne suffit pas d’ouvrir la fenêtre 19
Ontem o pregador 21
Le Prédicateur 21
Se depois de eu morrer 24
Si après ma mort 24
Quando tornar a vir a Primavera 27
Quand le printemps reviendra 27
Noite de S. João 29
Nuit de Saint-Jean 29
Uma gargalhada de rapariga 31
Un rire de fille 31
Pastor do monte 33
Berger de la montagne 33
Entre o que vejo 35
La figure d’un homme 35
Verdade, mentira, certeza, incerteza 37
L’homme aveugle 37
Falas de civilização 40
La machine à bonheur 40
Opiário 43
Fumerie 43
Álvaro de Campos 43
1914 43
Crónica da Vida Que Passa 61
Chronique de la Vie qui passe 61
1915 61
Crónica da Vida Que Passa 66
Chronique de la Vie qui passe 66
1915 66
A FERNANDO PESSOA 72
À FERNANDO PESSOA 72
Álvaro de Campos 1915 72
Carta a Mário de Sá-Carneiro Lettre de Fernando Pessoa à Mário de Sá-Carneiro 74
1916 74
Soneto Já Antigo Sonnet déjà ancien 80
1924 80
Carta dirigida à revista Contemporânea 83
Lettre à la Revue Contemporânea 83
Álvaro de Campos 1922 83
Álvaro de Campos*** 84
Três canções mortas Trois Chansons mortes 94
1923 94
LISBON REVISITED 101
1923 101
O que é a Metafísica ? 105
Qu’est-ce que la métaphysique ? 105
1924 105
O GUARDADOR DE REBANHOS 118
LE GARDEUR DE TROUPEAUX Alberto Caeiro 1925 118
POEMA IX POÈME IX 119
LE GARDEUR DE TROUPEAUX 121
POEMA X POÈME X 121
LE GARDEUR DE TROUPEAUX 123
POEMA XXIV POÈME XXIV 123
LE GARDEUR DE TROUPEAUX 125
POEMA XXV POÈME XXV 125
LE GARDEUR DE TROUPEAUX 127
POEMA XXVI POÈME XXVI 127
LE GARDEUR DE TROUPEAUX 129
POEMA XXX POÈME XXX 129
LE GARDEUR DE TROUPEAUX 131
POEMA XXXV POÈME XXXV 131
LE GARDEUR DE TROUPEAUX 133
POEMA XXXVII POÈME XXXVII 133
LE GARDEUR DE TROUPEAUX 135
POEMA XXXVIII POÈME XXXVIII 135
LE GARDEUR DE TROUPEAUX 138
POEMA XL POÈME XL 138
LE GARDEUR DE TROUPEAUX 140
POEMA XLII POÈME XLII 140
LE GARDEUR DE TROUPEAUX 141
POEMA XLIII POÈME XLIII 141
LE GARDEUR DE TROUPEAUX 143
POEMA XLV POÈME XLV 143
LE GARDEUR DE TROUPEAUX 145
POEMA XLIX POÈME XLIX 145
ADIAMENTO AJOURNEMENT 147
ÁLVARO DE CAMPOS 1928 147
Análise Analyse 152
Recueil Cancioneiro 152
1911-1935 152
As caricaturas de Almada Negreiros Les Caricatures d’Almada Negreiros 158
Os Dos Castelos Les Châteaux 166
1828 166
Escripto Num Livro Abandonado Em Viagem Écrit dans un livre abandonné en voyage 168
171
Aviso por causa da moral 171
Avertissement à cause de la morale 171
1929 171
Trapo 175
Loque 175
1931 175
Ah, um soneto… Ah ! Un sonnet… 179
1931 (?) 179
O Penúltimo poema 182
L’avant-dernier poème 182
1931 182
Autopsicografia Autopsychographie 184
1931 184
O caso mental Português Le Cas mental Portugais 186
1932 186
Tenho tanto sentimento J’ai tant de sentiment 206
1933 206
Homem de Porlock L’homme de Porlock 209
Mar Português 216
Mer Portugaise 216
1934 216
D. DENIS LE ROI DENIS Ier 218
1934 218
O Livro do Desassossego Le Livre de l’Intranquillité IV 220
œuvre posthume 220
***