DANS UN PROFOND DÉTROIT – Sonnet de FERNANDO DE HERRERA – Al mar desierto en el profundo estrecho

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-2-10-1.gif.

Littérature espagnole
Literatura española
Poésie espagnole
Poesía española
Soneto
Sonnet

FERNANDO DE HERRERA
Séville 1534 – Séville 1597

**************
TRADUCTION JACKY LAVAUZELLE
*************************

DANS UN PROFOND DÉTROIT
AL MAR DESIERTO EN EL PROFUNDO ESTRECHO



********************

William Turner, Pêcheurs en mer, 1796

******************

Al mar desierto en el profundo estrecho
Vers la mer désertique, dans un profond détroit
entre las duras rocas, con mi nave
entre les sévères rochers, avec mon navire
desnuda tras el canto voy suäve,
nu je vais suivant la suave voix,
que forçado me lleva a mi despecho.
qui me porte à la suivre par dépit.

Temerario deseo, incauto pecho,
Désir sans peur, poitrine imprudente,
a quien rendí de mi poder la llave,
à qui j’ai remis la clé de mon pouvoir,
al peligro m’ entregan fiero y grave;
au danger féroce et grave je me livre ;
sin que pueda apartarme del mal hecho.
sans que je puisse sortir du mal déjà fait.

Veo los uesos blanquear, y siento
Je vois les os blanchir et je ressens
el triste son de la engañada gente;
alors le triste son du peuple trompé ;
y crecer de las ondas el bramido.
et le hurlement des vagues va croissant.

Huir no puedo ya mi perdimiento;
Fuir ne peux me permettre d’échapper à ma perte ;
que no me da lugar el mal presente,
tant le mal est présent en tous lieux,
ni osar me vale en el temor perdido.
ni oser tant je suis perdu par tant de peur.

*****************

LA POÉSIE DE FERNANDO DE HERRERA – LA POESIA DE FERNANDO DE HERRERA

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-2-10-1.gif.