Le CHANSONNIER PETRARQUE Sonnet 10 CANZONIERE PETRARCA Sonetto 10 Texte Bilingue

Traduction – Texte Bilingue
Le Chansonnier PETRARQUE Sonnet 10
LITTERATURE ITALIENNE

letteratura italiana

PETRARQUE

Pétrarque CHANSONNIER PETRARQUE Sonnet 10 canzoniere petrarca sonetto 10 Artgitato


Francesco PETRARCA
1304 – 1374

Traduction Jacky Lavauzelle

——–

Canzoniere Petrarca Sonetto 10

LE CHANSONNIER PETRARQUE SONNET 10

Rerum vulgarium fragmenta
Fragments composés en vulgaire


PRIMA PARTE
Première Partie

10/366

Gloriosa columna in cui s’appoggia
Columna glorieuse où repose
[Stefano Colonna l’Ancien – 1265- v 1348] 

 nostra speranza e ‘l gran nome latino,
notre espoir et le grand nom latin,
     ch’ancor non torse del vero camino
qu’encore ne détourna du véritable chemin
      l’ira di Giove per ventosa pioggia,
la colère de Jupiter par une pluie venteuse,

*

        qui non palazzi, non theatro o loggia,
ici pas de bâtiments, pas de théâtre ni de loge,
 ma ‘n lor vece un abete, un faggio, un pino,
mais à leurs places un sapin, un hêtre, un pin,
   tra l’erba verde e ‘l bel monte vicino,
entre cette herbe verte et de la belle montagne à proximité,
   onde si scende poetando et poggia,
on descend en poétisant et on repose,

*

         levan di terra al ciel nostr’intellecto;
s’élèvent de terre vers le ciel notre intellect ;
    e ‘l rosigniuol che dolcemente all’ombra
et le rossignol qui doucement dans l’ombre
    tutte le notti si lamenta et piagne,
toutes les nuits se lamente et pleure,

*

     d’amorosi penseri il cor ne ‘ngombra:
d’amoureuses pensées submergent nos cœurs :
  ma tanto bel sol tronchi, et fai imperfecto,
mais de ce beau soleil tu casses, et le fait imparfait,
       tu che da noi, signor mio, ti scompagne.
toi qui en nous, mon Seigneur, nous accompagne.

*****************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
******************

le chansonnier petrarque sonnet 10