Archives de catégorie : Traduction

CALIGULA de SUETONE – Chapitre VII – De vita duodecim Caesarum libri VIII- SUETONE CALIGULA

 Caius Suetonius Tranquillus


De vita duodecim Caesarum libri VIII
litterarum – Littérature Latine
Suétone Caligula
suetonius caligula

Suetone Caligula artgitato De vita duodecim Caesarum libri VIII

Poeticam Latinam

Traduction Jacky Lavauzelle

IMG_4840

SUETONE
 Caius Suetonius Tranquillus
Vers 70 – Vers 122

VII

De vita duodecim Caesarum         libri VIII

CALIGULA

CHAPITRE VII

Tiberius_palermo Caligula Suetone

Vita Gai

Le mariage et les enfants de Germanicus

 Habuit in matrimonio Agrippinam, M. Agrippae et Iuliae filiam, et ex ea nouem liberos tulit:
Il avait pour femme Agrippine l’Aînée, fille de Marcus Vipsanius Agrippa et de Julia Caesaris filia, qui lui donna neuf enfants,
quorum duo infantes adhuc rapti, unus iam puerascens insigni festiuitate,
dont deux moururent très tôt, et un pendant son adolescence,
cuius effigiem habitu Cupidinis in aede Capitolinae Veneris Liuia dedicauit,
Livia mit son effigie sous la protection de Cupidon, et la consacra dans le temple de Vénus au Capitole,
Augustus in cubiculo suo positam, quotiensque introiret, exosculabatur;
 Auguste dans sa chambre la plaça, et, aussi souvent qu’il le pouvait, entrait lui témoigner son affection ;
 ceteri superstites patri fuerunt,
les autres enfants survécurent à leur père,
tres sexus feminini, Agrippina Drusilla Liuilla, continuo triennio natae;
trois filles, Julia Agrippina (Agrippine la Jeune) , Julia Drusilla et Julia Livilla, nées successivement tous les ans ;
totidem mares, Nero et Drusus et C. Caesar.
et trois garçons, Néron (Nero Iulius Caesar), Drusus (Drusus Iulius Caesar), et Caius César (Caligula).
 Neronem et Drusum senatus Tiberio criminante hostes iudicauit.
L‘accusation de Tibère poussa le sénat à déclarer Néron et Drusus ennemis publics.

La Mort de Germanicus par Nicolas Poussin

 

********************************
Traduction Jacky Lavauzelle
Artgitato
********************************

CALIGULA de SUETONE – Chapitre VI – De vita duodecim Caesarum libri VIII- SUETONE CALIGULA

 Caius Suetonius Tranquillus


De vita duodecim Caesarum libri VIII
litterarum – Littérature Latine
Suétone Caligula
suetonius caligula

Suetone Caligula artgitato De vita duodecim Caesarum libri VIII

Poeticam Latinam

Traduction Jacky Lavauzelle

IMG_4840

SUETONE
 Caius Suetonius Tranquillus
Vers 70 – Vers 122

VI

De vita duodecim Caesarum         libri VIII

CALIGULA

CHAPITRE VI

Tiberius_palermo Caligula Suetone

Vita Gai

LA RUMEUR D’UN RETABLISSEMENT DE GERMANICUS
– L’ABATTEMENT DES ROMAINS ET LE DEUIL PUBLIC

Romae quidem, cum ad primam famam ualitudinis attonita et maesta ciuitas sequentis nuntios opperiretur, et repente iam uesperi incertis auctoribus conualuisse tandem percrebruisset,
A Rome, dans la douleur et la consternation dès les premiers échos de sa maladie, tous les habitants étaient en attente d’autres nouvelles, et tout à coup, la nuit tombée, une rumeur douteuse annonça qu’il avait enfin récupéré,
passim cum luminibus et uictimis in Capitolium concursum est ac paene reuolsae templi fores, ne quid gestientis uota reddere moraretur,
au Capitole les romains arrivèrent avec des torches et des victimes et les portes du temple furent en partie arrachées tant leurs empressements à faire leurs vœux étaient grands,
expergefactus e somno Tiberius gratulantium uocibus atque undique concinentium:
Les réjouissances de la foule réveillèrent Tibère et tous unis dans le chant ils entonnèrent :

 » SALVA ROMA, SALVA PATRIA, SALVUS EST GERMANICUS ! »
« ROME EST SAUVE,  LA PATRIE EST SAUVE, GERMANICUS EST SAUF ! »

Et ut demum fato functum palam factum est, non solaciis ullis, non edictis inhiberi luctus publicus potuit durauitque etiam per festos Decembris mensis dies. 
Mais quand la foule apprit qu’il n’était plus, la douleur publique ne put être contenue et dura jusqu’aux fêtes du mois de décembre.
Auxit gloriam desideriumque defuncti et atrocitas insequentium temporum, cunctis nec temere opinantibus reuerentia eius ac metu repressam Tiberi saeuitiam, quae mox eruperit.
La renommée du défunt fut d’autant plus grande que furent horribles les temps qui suivirent, car son respect et son admiration catalysaient la cruauté de Tibère, cruauté qui éclata peu de temps après.

 

La Mort de Germanicus par Nicolas Poussin

 

********************************
Traduction Jacky Lavauzelle
Artgitato
********************************

CALIGULA de SUETONE – V – De vita duodecim Caesarum libri VIII- SUETONE CALIGULA

 Caius Suetonius Tranquillus


De vita duodecim Caesarum libri VIII
litterarum – Littérature Latine
Suétone Caligula
suetonius caligula

Suetone Caligula artgitato De vita duodecim Caesarum libri VIII

Poeticam Latinam

Traduction Jacky Lavauzelle

IMG_4840

SUETONE
 Caius Suetonius Tranquillus
Vers 70 – Vers 122

V

De vita duodecim Caesarum         libri VIII

CALIGULA

V

Tiberius_palermo Caligula Suetone

Vita Gai

LA DOULEUR COLLECTIVE A L’ANNONCE
DE LA MORT DE GERMANICUS

Tamen longe maiora et firmiora de eo iudicia in morte ac post mortem extiterunt.
Pourtant, les réactions fortes et louangeuses arrivèrent à l’annonce de sa mort et immédiatement après.
Quo defunctus est die, lapidata sunt templa, subuersae deum arae, Lares a quibusdam familiares in publicum abiecti, partus coniugum expositi. 
Le jour où il mourutles temples furent lapidés, les dieux renversés, tandis que d’autres jetèrent leurs dieux Lares dans la rue ou montrèrent leurs enfants nouveau-nés.
Quin et barbaros ferunt, quibus intestinum quibusque aduersus nos bellum esset, uelut in domestico communique maerore consensisse ad indutias;
Bien plus, il s’est dit que les barbares engagés dans la guerre contre nous avaient unanimement consenti à une trêve, comme des membres de la commune ;
regulos quosdam barbam posuisse et uxorum capita rasisse ad indicium maximi luctus; 
certains princes coupèrent leur barbe et rasèrent la tête de leurs épouses, comme un signe de grand deuil ;
regum etiam regem et exercitatione uenandi et conuictu megistanum abstinuisse, quod apud Parthos iusti[ti] instar est.
même le roi des rois ne participa pas à son exercice de chasse et s’abstint de banquets avec les grands, qui, chez les Parthes équivaut à la fermeture des tribunaux.

 

La Mort de Germanicus par Nicolas Poussin

 

********************************
Traduction Jacky Lavauzelle
Artgitato
********************************

CALIGULA de SUETONE – SOMMAIRE- De vita duodecim Caesarum libri VIII- SUETONIUS CALIGULA

 Caius Suetonius Tranquillus


De vita duodecim Caesarum libri VIII
litterarum – Littérature Latine
Suétone Caligula
suetonius caligula

Suetone Caligula artgitato De vita duodecim Caesarum libri VIII

Poeticam Latinam



Traduction Jacky Lavauzelle

IMG_4840

SUETONE
 Caius Suetonius Tranquillus
Vers 70 – Vers 122

SOMMAIRE

De vita duodecim Caesarum         libri VIII

CALIGULA

TABLE DES MATIERES

Tiberius_palermo Caligula Suetone

Vita Gai

I
Les hauts faits de Germanicus

*

II
Germanicus tué par Tibère et Pison

*

III
Portrait de Germanicus

*

IV
La popularité de Germanicus

*

V
La douleur collective à l’annonce
de la mort de Germanicus

*

VI
La rumeur d’un rétablissement de Germanicus – L’abattement des Romains et le deuil public

*

VII
Le mariage et les enfants de Germanicus

*

VIII
Sur le lieu de naissance de Caligula

*

IX
La dévotion des troupes envers Caligula

*

X
Les Premiers pas de Caligula dans le monde

*

XI
La mauvaise nature de Caligula

*

XII
Les projets de Caligula contre Tibère

*

XIII
La route de Caligula vers l’empire

*

XIV
Caligula empereur

*

XV

————-

La Mort de Germanicus par Nicolas Poussin

 

********************************
Traduction Jacky Lavauzelle
Artgitato
********************************

LES LUSIADES – OS LUSIADAS -Traduction du Poème de Luis de Camões – Livre I – Canto Primeiro – strophe 68- Verso 68

LES LUSIADES – OS LUSIADAS
LITTERATURE PORTUGAISE

literatura português

Luis de Camões
[1525-1580]

Tradução – Traduction
texto bilingue

Luis de Camoes Les Lusiades

 

Obra Poética

(1556)

LES LUSIADES

OS LUSIADAS

A Epopeia Portuguesa

 

CHANT I
Canto Primeiro

Traduction Jacky Lavauzelle

verso  68
Strophe 68

I-68

Image illustrative de l'article Vasco de Gama

Vasco de Gama

Vasco da Gama signature almirante.svg

As bombas vêm de fogo, e juntamente
Les bombes à feu viennent ensuite, et conjointement
  As panelas sulfúreas, tão danosas;
Les barils de poudre, si nuisibles ;
Porém aos de Vulcano não consente
Mais à ceux de Vulcain, il ne consent pas
 Que dêem fogo às bombardas temerosas;
A donner le feu aux bombardes téméraires ;
Porque o generoso ânimo e valente,
Car l’esprit généreux et courageux,
Entre gentes tão poucas e medrosas,
Parmi les gens si faibles et craintifs,
Não mostra quanto pode, e com razão,
Ne montre pas ce qu’il peut faire, et, à juste titre,
Que é fraqueza entre ovelhas ser leão.
C’est une faiblesse, chez les moutons, de se montrer lion.

Vasco de Gama par Gregorio Lopes

*********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

White_Fawn_Drawing Faon Diane

LA FEMME DU SARCOPHAGE – Poème de Gabriele d’ANNUNZIO – LA DONNA DEL SARCOFAGO

Gabriele D’Annunzio
prince de Montenevoso

Traduction – Texte Bilingue
LITTERATURE ITALIENNE

 Gabriele d'Annunzio Traduction Artgitato Proses et Poèmes Italiens

Letteratura Italiana

Gabriele D’Annunzio
1863-1938

Traduction Jacky Lavauzelle

——-


LA DONNA DEL SARCOFAGO
Da un prerafaelita

La Femme d’un Sarcophage

D’après un préraphaélite

 

La donna in attitudine regale
La femme d’attitude royale
sopra il grande sarcofago romano
sur le grand sarcophage romain
assisa – ov’è scolpita, opra di mano
assise où est gravé, travail de la main
mirabile, una pompa funerale –
admirable, une pompe funéraire

**

aspetta forse l’Edipo fatale
attendant peut-être que l’Œdipe fatal
che disciolga l’enigma sovrumano?
résolve l’énigme surhumaine ?
o la sorella Morte che il profano
ou que sa sœur la Mort aux profanes
sogno chiuda nel marmo sepolcrale?
enferme les rêves dans le marbre sépulcral ?

**

La sua bocca non dice il suo pensiero.
Sa bouche ne dit pas sa pensée.
Chi suggerà da la sanguigna polpa
Qui sucera de la pulpe sanglante
di quel frutto l’essenza del mistero?
de ce fruit l’essence du mystère ?

**

Aspetta. E ne’ profondi occhi impudichi,
Elle attend. Et dans ce regard profond impudique,
ombrati già da la futura colpa,
déjà noirci par la culpabilité future,
trapassano ombre di delitti antichi.
passent les ombres des anciens crimes.

********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

 

Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.Description de l'image Gabriele D'Annunzio.jpg.

CALIGULA de SUETONE – IV – De vita duodecim Caesarum libri VIII- SUETONIUS CALIGULA

 Caius Suetonius Tranquillus


De vita duodecim Caesarum libri VIII
litterarum – Littérature Latine
Suétone Caligula
suetonius caligula

Suetone Caligula artgitato De vita duodecim Caesarum libri VIII

Poeticam Latinam

Traduction Jacky Lavauzelle

IMG_4840

SUETONE
 Caius Suetonius Tranquillus
Vers 70 – Vers 122

IV

De vita duodecim Caesarum         libri VIII

CALIGULA

IV

Tiberius_palermo Caligula Suetone

Vita Gai

Quarum uirtutum fructum uberrimum tulit, sic probatus et dilectus a suis, ut Augustus–omitto enim necessitudines reliquas–diu cunctatus an sibi successorem destinaret, adoptandum Tiberio dederit; 
Il récolta les fruits abondants de ces vertus, car il était si respecté et aimé par ses proches qu’Auguste rien du reste de sa famille ici ne sera dit après avoir longtemps hésité pour savoir si oui ou non il le nommerait son successeur, le fit adopter par Tibère ;
sic uulgo fauorabilis, ut plurimi tradant, quotiens aliquo adueniret uel sicunde discederet, prae turba occurrentium prosequentiumue nonnumquam eum discrimen uitae adisse,
Donc, les gens ordinaires étaient épris de Germanicus, de sorte que beaucoup de narrateurs ont signalé, qu’à chaque départ ou arrivée, il était poursuivi par la foule au risque de sa vie,
e Germania uero post compressam seditionem reuertenti praetorianas cohortes uniuersas prodisse obuiam, quamuis pronuntiatum esset, ut duae tantum modo exirent, populi autem Romani sexum, aetatem, ordinem omnem usque ad uicesimum lapidem effudisse se. 
quand il revint de Germanie, cependant, après avoir jugulé l’épidémietoutes les cohortes prétoriennes allèrent à sa rencontre, bien que l’ordre eût été donné pour deux seulement, et les gens de tous les âge, de tout sexe, ou de tout rang, allèrent jusqu’au vingtième milliaire.

 

La Mort de Germanicus par Nicolas Poussin

 

********************************
Traduction Jacky Lavauzelle
Artgitato
********************************

LES LUSIADES – OS LUSIADAS -Traduction du Poème de Luis de Camões – Livre I – Canto Primeiro – strophe 67- Verso 67

LES LUSIADES – OS LUSIADAS
LITTERATURE PORTUGAISE

literatura português

Luis de Camões
[1525-1580]

Tradução – Traduction
texto bilingue

Luis de Camoes Les Lusiades

 

Obra Poética

(1556)

LES LUSIADES

OS LUSIADAS

A Epopeia Portuguesa

 

CHANT I
Canto Primeiro

Traduction Jacky Lavauzelle

verso  67
Strophe 67

I-67

Image illustrative de l'article Vasco de Gama

Vasco de Gama

Vasco da Gama signature almirante.svg

Isto dizendo, manda os diligentes
Ainsi dit, il commande aux empressés
Ministros amostrar as armaduras:
Ministres de montrer les armures :
Vêm arneses, e peitos reluzentes,
Ils virent les harnais, les brillantes cuirasses,
Malhas finas, e lâminas seguras,
Les mailles fines, les solides lames,
Escudos de pinturas diferentes,
Les écus aux peintures différentes,
 Pelouros, espingardas de aço puras,
Des boulets et des fusils d’acier pur,
Arcos, e sagitíferas aljavas,
Les arcs et les carquois remplis,
Partazanas agudas, chuças bravas:
De pointues pertuisanes, de braves piques :

Vasco de Gama par Gregorio Lopes

*********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

White_Fawn_Drawing Faon Diane

Canzoniere Poet – LE CHANSONNIER Pétrarque Sonnet 77 -CANZONIERE PETRARCA Sonetto 77

CANZONIERE POET
TRECENTO
dolce stil novo
Traduction – Texte Bilingue
Le Chansonnier PETRARQUE 77
LITTERATURE ITALIENNE

Dante Boccace Petrarque Guido Cavalvanti Cino da Pistoia Guittone dArezzo Trecento Italien 1544 Giorgio Vasari

Letteratura Italiana

PETRARQUE

Francesco PETRARCA
1304 – 1374

Traduction Jacky Lavauzelle

——–


Canzoniere Petrarca  Sonetto 77

LE CHANSONNIER PETRARQUE Sonnet 77

Rerum vulgarium fragmenta

Fragments composés en vulgaire

Rime In vita di Madonna Laura

PRIMA PARTE
Première Partie

77/366

Per mirar Policleto a prova fiso
Le sculpteur Polyclète par des traits fins
con gli altri ch’ebber fama di quell’arte
avec le renfort des plus fameux dans cet art
mill’anni, non vedrian la minor parte
et ce durant mille ans, n’auraient même pas vu une petite partie
de la beltà che m’ave il cor conquiso.
la beauté qui a conquis mon cœur.

**

Ma certo il mio Simon fu in paradiso
Bien sûr, mon Simon s’en fut au paradis
(onde questa gentil donna si parte),
(d’où cette dame vient),
  ivi la vide, et la ritrasse in carte
il la vit, et l’a dépeinte dans les cartes
per far fede qua giú del suo bel viso.
pour évoquer ici-même son beau visage.

**

L’opra fu ben di quelle che nel cielo
L’œuvre fut bien de celle qui dans le ciel
si ponno imaginar, non qui tra noi,
se peuvent imaginer, non ici parmi nous,
ove le membra fanno a l’alma velo.
où les membres sont des voiles de l’âme.

**

Cortesia fe’; né la potea far poi
Courtoisie, il fit ; ne pouvant le faire ensuite
che fu disceso a provar caldo et gielo,
une fois descendu éprouvant le chaud et le gel,
et del mortal sentiron gli occhi suoi.
et comme mortels ses yeux se ressentirent.

********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

Ritratto_di_francesco_petrarca,_altichiero,_1376_circa,_padova

canzoniere Petrarca 77
le chansonnier Pétrarque 77
canzoniere poet

Canzoniere Poet – LE CHANSONNIER Pétrarque Sonnet 76-CANZONIERE PETRARCA Sonetto 76

CANZONIERE POET
TRECENTO
dolce stil novo
Traduction – Texte Bilingue
Le Chansonnier PETRARQUE 76
LITTERATURE ITALIENNE

Dante Boccace Petrarque Guido Cavalvanti Cino da Pistoia Guittone dArezzo Trecento Italien 1544 Giorgio Vasari

Letteratura Italiana

PETRARQUE

Francesco PETRARCA
1304 – 1374

Traduction Jacky Lavauzelle

——–


Canzoniere Petrarca  Sonetto 76

LE CHANSONNIER PETRARQUE Sonnet 76

Rerum vulgarium fragmenta

Fragments composés en vulgaire

Rime In vita di Madonna Laura

PRIMA PARTE
Première Partie

76/366

Amor con sue promesse lusingando
Amour avec ses promesses flatteuses
mi ricondusse a la prigione antica,
m’a reconduit à l’ancienne prison,
et die’ le chiavi a quella mia nemica
en donnant les clés à mon ennemie
ch’anchor me di me stesso tene in bando.
qui encore de moi-même, par les chaînes, me tient.

**

Non me n’avidi, lasso, se non quando
Je n’y pris pas garde, hélas, sauf lorsque
fui in lor forza; et or con gran fatica
Je fus en leur puissance ; or, avec beaucoup de difficulté,
(chi ’l crederà perché giurando i’ ’l dica?)
(Qui le croira bien que je sois sous serment ?)
 in libertà ritorno sospirando.
à la liberté je retourne, soupirant.

**

Et come vero pregioniero afflicto
Et aussi un véritable prisonnier affligé
de le catene mie gran parte porto,
de mes chaînes une grande part je porte,
e ’l cor ne gli occhi et ne la fronte ò scritto.
et mon cœur dans les yeux et sur le front est écrit.

**

Quando sarai del mio colore accorto,
Lorsque tu auras observé ma couleur suffisamment,
dirai: S’i’ guardo et giudico ben dritto,
tu diras : Si je regarde et juge bien correctement,
questi avea poco andare ad esser morto.
que de peu celui-ci ne meure.

********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

Ritratto_di_francesco_petrarca,_altichiero,_1376_circa,_padova

canzoniere Petrarca 76
le chansonnier Pétrarque 76
canzoniere poet