Archives de catégorie : littérature

AU MATIN Poème de William Blake – Traduction Française – TO MORNING

LITTERATURE ANGLAISE
Poésie anglaise – English poetry
Poems from Poetical Sketches
Poèmes tirés des Poetical Sketches

WILLIAM BLAKE
1757-1827

To Morning William Blake par Thomas Phillips Traduction Artgitato française Au Matin


TO MORNING – Au Matin

*

O holy virgin! clad in purest white,
Ô Sainte Vierge! vêtue de blanc si pur,
Unlock heav’n’s golden gates, and issue forth;
Débloque les portes d’or du Ciel, et viens sans plus attendre ;
Awake the dawn that sleeps in heaven; let light
Réveille l’aube qui dort là-haut ; laisse passer la lumière
Rise from the chambers of the east, and bring
Vers les chambres de l’est, et porte
The honey’d dew that cometh on waking day.
La rosée de miel qui arrive avec le réveil du jour.
O radiant morning, salute the sun
Ô rayonnant matin, salue le soleil
Rouz’d like a huntsman to the chace, and with
Prêt comme un chasseur à la chasse, avec
Thy buskin’d feet, appear upon our hills.
Tes pieds enlacés de cothurne apparais sur nos collines.

*************************

TRADUCTION Jacky Lavauzelle
ARTGITATO

*****************************

SONG SECOND BY A YOUNG SHEPHERD William Blake Traduction Française

LITTERATURE ANGLAISE
Poésie anglaise – English poetry
Poems written in a copy of poetical sketches
Poèmes écrits dans un exemplaire des poetical sketches

WILLIAM BLAKE
1757-1827

Song 2nd by a young shepherd William Blake par Thomas Phillips Traduction Artgitato française Seconde chanson d'un jeune berger


Song Second by a Young Shepherd
LA SECONDE CHANSON d’UN  JEUNE BERGER

When the trees do laugh with our merry wit,
Lorsque les arbres rient avec notre joyeux esprit,
And the green hill laughs with the noise of it,
Et que la verte colline rit du bruit de celui-ci,
When the meadows laugh with lively green
Lorsque les prairies rient avec ce vert si vif
And the grasshopper laughs in the merry scene.
Et que la sauterelle rit dans cette joyeuse scène.

*

When the Greenwood laughs with the voice of joy,
Lorsque le bois vert rit d’une voix heureuse,
 And the dimpling stream runs laughing by,
Et le petit ruisseau se courbe de rictus,
When Edessa, and Lyca, and Emilie,
Lorsque Edessa, et Lyca, et Emilie,
With their sweet round mouths sing ha, ha, he,
Avec leurs bouches rondes douces chantent ha, ha, hi.

*

When the painted Birds laugh in the shade,
Quand, sous les frondaisons, les oiseaux peints s’esclaffent,
When our table with cherries and nuts is spread ;
Lorsque notre table offre généreusement cerises et noix ;
Come live and be merry and join with me
Viens vivre, sois joyeux et viens te joindre à moi
To sing the sweet chorus of ha, ha, he.
Pour chanter le refrain sucré de ha, ha, he.

*

TRADUCTION Jacky Lavauzelle
ARTGITATO

SONG 1ST BY A SHEPHERD Blake William Traduction Française

LITTERATURE ANGLAISE
Poésie anglaise – English poetry

Poems written in a copy of poetical sketches
Poèmes écrits dans un exemplaire des poetical sketches

WILLIAM BLAKE
1757-1827
SONG 1ST BY A  SHEPHERD
LA PREMIERE CHANSON d’UN BERGER

Song 1st by a shepherd William Blake par Thomas Phillips Traduction Artgitato française Première chanson d'un berger

Song 1st by a shepherd
*
Welcome, stranger, to this place,

Bienvenue à toi, étranger, dans ce lieu,
Where joy sits on every bough,
Où la joie habite chaque  branche,
Paleness flies from every face;
Ici, la pâleur a quitté chaque visage ;
We reap not what we do not snow.
Nous récoltons pas ce que nous ne semons pas.

*

Innocence doth like a rose
L’Innocence tout comme une rose
Bloom on every maiden’s cheek
décore la joue de chaque jeune fille
Honour twines around her brows,
L’Honneur se ficelle autour de leurs sourcils,
The jewel health adorns her neck.
Et la santé à l’instar d’un bijou orne leurs cous.

*****

TRADUCTION Jacky Lavauzelle
ARTGITATO

WILLIAM BLAKE : CHANSON D’UN VIEUX BERGER – SONG BY AN OLD SHEPHERD

LITTERATURE ANGLAISE
Poésie anglaise – English poetry

WILLIAM BLAKE
1757-1827
Poems written in a copy of poetical sketches
Poèmes écrits dans un exemplaire des poetical sketches


SONG BY AN OLD SHEPHERD
CHANSON D’UN VIEUX BERGER

Song by an old shepherd William Blake par Thomas Phillips Traduction Artgitato française Chanson d'un vieux berger

When silver snow decks Sylvio’s clothes,
Lorsque la neige  orne d’argent les vêtements de Sylvio,
And jewel hangs at shepherd’s nose,
Et qu’un bijou glacé pend au nez de berger,
We can abide life’s pelting storm,
Nous pourrons supporter les tempêtes fracassantes de la vie,
That makes our limbs quake, if our hearts be warm.
qui font claquer nos membres , si notre cœur, lui,  reste au chaud.

 *

Whilst Virtue is our walking-staff,
Tant que la vertu sera notre bâton de marche,
And Truth a lantern to our path,
Et la Vérité une lanterne sur notre chemin,
We can abide life’s pelting storm,
Nous pourrons supporter les tempêtes fracassantes de la vie,
That makes our limbs quake, if our hearts be warm.
qui font claquer nos membres , si notre cœur, lui,  reste au chaud.

 *

Blow, boisterous wind, stern winter frown,
Vent tapageur, les sourcils de l’hiver se fronce sévèrement,
Innocence is a winter’s gown.
L’Innocence se drape dans sa robe d’hiver.
So clad, we’ll abide life’s pelting storm,
Ainsi vêtus, nous pourrons lutter contre les tempête de la vie,
That makes our limbs quake, if our hearts be warm.
qui font claquer nos membres , si notre cœur, lui,  reste au chaud.

 *****

Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO

A DREAM William Blake Traduction Française Un Rêve

LITTERATURE ANGLAISE
Poésie anglaise – English poetry
A DREAM WILLIAM BLAKE

WILLIAM BLAKE
1757-1827
A DREAM
UN RÊVE



A Dream William Blake par Thomas Phillips Traduction Artgitato française Un Rêve William Blake

Once a dream did weave a shade
Une fois un rêve tissa une ombre
  O’er my angel-guarded bed,
 Sur mon lit cerné par les anges,
That an Emmet lost its way
Qu’une fourmi avait perdu son chemin
Where on grass methought I lay.
Sur l’herbe, où je me reposais.

Troubled, wildered, and forlorn,
Troublée, effrayée et désespérée,
Dark, benighted, travel-worn,
Sombre, aveugle, fatiguée par le voyage,
 Over many a tangle spray,
Dans un enchevêtrement de brindilles,
All heart-broke, I heard her say:
Le cœur brisé, je l’ai entendue dire:

 « Oh my children! do they cry,
«Oh mes enfants! -ils pleurent,
Do they hear their father sigh?
 Entendent-ils leur père soupirer?
 Now they look abroad to see,
Maintenant, ils sortent et partent à ma recherche,
 Now return and weep for me. »
Maintenant, il reviennent et me pleurent ».

Pitying, I dropped a tear:
Pris de pitié, je versais une larme:
But I saw a glow-worm near,
Mais j’ai vu un ver luisant à côté,
 Who replied, ‘What wailing Wight
Qui a répondu : « Quelles sont ces lamentations 
 Calls the watchman of the night?
  qui appellent la sentinelle de la nuit?

« I am set to light the ground,
«Je suis ici pour éclairer la terre,
 While the beetle goes his round:
Quand l’escargot fait va sa ronde:
 Follow now the beetle’s hum;
Suis maintenant le bourdonnement de l’insecte;
 Little wanderer, hie thee home! »
Petit vagabond, et rentre dans ta maison ! »

************************
Traduction Jacky Lavauzelle

ARTGITATO
**************************

SPRING (1789) William Blake – Traduction Française – Printemps

LITTERATURE ANGLAISE
Poésie anglaise – English poetry

WILLIAM BLAKE
1757-1827
SONGS OF INNOCENCE
1789

William Blake par Thomas Phillips Traduction Artgitato française Spring William Blake

SPRING
Printemps

Sound the flute!
Son de la flûte!
 Now it’s mute.
  Maintenant, devenue muette.
Birds delight
Les oiseaux enchantent
Day and night;
Jour et nuit
 Nightingale
Rossignol
In the dale,
Dans le vallon
Lark in sky,
Vole dans le ciel
Merrily,
Joyeusement,
Merrily, merrily, to welcome in the year.
Joyeusement, joyeusement pour cette nouvelle année.

Spring William Blake 1

Little boy,
Petit garçon
Full of joy;
Rempli de joie
Little girl,
Petite fille
Sweet and small;
Douce et gentille
Cock does crow,
Le coq fait la corneille,
So do you;
Et toi aussi :
Merry voice,
Voix joyeuse,
Infant noise,
Bruit d’enfant
Merrily, merrily, to welcome in the year.
Joyeusement, joyeusement pour cette nouvelle année.

Spring William Blake 2

Little lamb,
Petit agneau
 Here I am;
Je suis là ;
Come and lick
Viens et lèche
My white neck;
Mon cou blanc ;
Let me pull
Laisse-moi enlever
Your soft wool;
Ta douce laine ;
Let me kiss
Laisse-moi embrasser
Your soft face;
Ton doux visage ;
Merrily, merrily, we welcome in the year.
Joyeusement, joyeusement, nous saluons cette nouvelle année.

Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO

William Blake : On another’s sorrow Traduction Française

LITTERATURE ANGLAISE

WILLIAM BLAKE

ON ANOTHER’S SORROW

SUR LA DOULEUR DE L’AUTRE

William Blake par Thomas Phillips Traduction Artgitato française on another's sorrow

Can I see another’s woe,
Puis-je voir le malheur d’un autre,
And not be in sorrow too?
Et ne pas être aussi dans la douleur?
Can I see another’s grief,
Puis-je voir le chagrin d’un autre,
And not seek for kind relief?
Et ne pas chercher à le soulager ?

Can I see a falling tear,
Puis-je voir une larme tomber,
And not feel my sorrow’s share?
Et ne pas ressentir de la tristesse ?
Can a father see his child
Un père peut-il voir son enfant
Weep, nor be with sorrow filled?
Pleurer, sans être rempli de chagrin?

Can a mother sit and hear
Une mère peut-elle rester impassible en entendant
 An infant groan, an infant fear?
Un gémissement d’enfant, la peur du nourrisson?
No, no! never can it be!
Non, non ! Cela est impossible!
Never, never can it be!
Jamais, jamais ne le sera !

And can He who smiles on all
Et peut-il, Lui qui sourit à tous
Hear the wren with sorrows small,
Écouter les petites douleurs du roitelet,
Hear the small bird’s grief and care,
Entendre la douleur et les peines du petit oiseau,
Hear the woes that infants bear –
Écouter les malheurs que les oisillons endurent

And not sit beside the nest,
Et ne pas s’asseoir à côté du nid,
Pouring pity in their breast,
Verser sa pitié dans leur sein,
And not sit the cradle near,
Et pas s’asseoir près du berceau,
Weeping tear on infant’s tear?
Pleurant sur les pleurs du nourrisson?

And not sit both night and day,
Et ne pas rester jour et nuit,
Wiping all our tears away?
Essuyant toutes nos larmes?
O no! never can it be!
O non! Cela est impossible !
Never, never can it be!
Jamais, jamais ne le sera !

He doth give His joy to all:
Il donne sa joie à tous:
 He becomes an infant small,
Il devient un nourrisson,
He becomes a man of woe,
Il devient un homme de douleur,
He doth feel the sorrow too.
Il ressent ainsi la douleur.

Think not thou canst sigh a sigh,
Penses-tu pas pouvoir soupirer un soupir,
And thy Maker is not by:
Et que ton Créateur ne soit pas là :
Think not thou canst weep a tear,
Penses-tu pouvoir pleurer une larme,
And thy Maker is not near.
Sans que ton créateur ne soit à tes côtés

O He gives to us His joy,
Ô ! Il nous donne sa joie,
That our grief He may destroy:
Pour que chagrin soit anéanti :
Till our grief is fled and gone
Jusqu’à notre chagrin s’enfuit et disparaisse 
He doth sit by us and moan.
Il s’assoit à nos côtés et avec nous gémit.

TRADUCTION Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
 

Matsuo Bashô Haiku – Traduction française Jacky Lavauzelle

LITTERATURE JAPONAISE
日本文学

PERIODE EDO
江戸時代 (de 1603 à 1868)
Basho Haïku

俳句 HAÏKU de Matsuo Bashô

Basho par Buson Traduction Française Haiku période Edo Artgitato

 Matsuo Bashô
松尾 芭蕉
1644 – 1694

  松尾芭蕉(1644-1694年)是日本著名的俳人
Eminent poète Haïku

*****

朝顔や
これもまた我が
友ならず
Belle ipomée
Tu ne sera pas
Mon amie

[アサガオ ou 朝顔  Ipomoea nil — 友 Tomo L’ami]

*****


鐘消えて
花の香はつく
夕かな
Cloche oubliée
Bâtons d’encens
Belle soirée

***

冬枯や
世は一色に
風の音
L’hiver
Une couleur
Dans le bruit du vent

Nara Japon Basho haiku Artgitato traduction française

*****

さまざまの
事おもひ出す
櫻かな
Différentes
Choses en moi
Les cerisiers en fleurs

*****

古池や
蛙飛びこむ
水の音
Etang croupi
Saute la grenouille
Bruit de l’eau

Grenouille Basho Haiku Artgitato

*****

此の道や
行く人なしに
秋のくれ
Sur la route
Personne
Les soirs d’automne

*****

元日や
思へば淋し
秋の暮
Jour de l’an, Ah !
Où sont les soirées solitaires
de l’automne.

[元旦 Jour de l’An ‘Gantan’ –  秋 L’automne ‘Aki’]

*****

五月雨に
鶴の足
みじかなれり
Pluie de ce début d’été
Les pattes des grues
Rétrécissent

*****

旅に病んで
夢は枯野を
 かけめぐる
Malade en voyage
Les rêves
Prennent les bagages

*****

何の木の
花とはしらず
匂い哉
Quel est cet arbre ?
 Quelles sont ces fleurs ?
Sentez !

*****

父母の
 しきりに恋し
雉子の声
Parents
Dans mon cœur éternellement
Voix du faisan

*****

この秋は
何で年よる
雲に鳥
Arrive cet automne
Passe une année
Passent les nuages

*****

秋深き
隣は何を
 する人ぞ
Au cœur de l’automne

Que fait
Mon prochain

*****

白つゆに
淋しき味を
忘れるるな
La rosée blanche
Ce goût
Ne l’oublie-pas !

****

瓶おるる
夜の氷の
 ねざめかな
Bouteille cassée
En cette nuit glaciale
Tu m’as sauvé

******

Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO

Geständnis (Confessions) GOETHE – le Livre du chanteur

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-6.jpg.

LITTERATURE ALLEMANDE
Goethe Traduction
Deutsch Poesie – Poésie Allemande

Johann Wolfgang von Goethe
1836 – 1870

West-östlicher Divan – Le Divan
Moganni Nameh
Buch des Sängers
 – Le Livre du chanteur

Goethe Stieler 1828 Confessions Le Livre du chanteur Traduction Artgitato Française

Geständnis
CONFESSION

Was ist schwer zu verbergen? Das Feuer!
Ce qui est difficile à cacher ? Le feu !
Denn bei Tage verrät’s der Rauch,
Car le jour il se révèle par sa fumée,
Bei Nacht die Flamme, das Ungeheuer.
La nuit, par la flamme, le monstre.
Ferner ist schwer zu verbergen Auch
Difficile à cacher il y a également 
Die Liebe; noch so stille gehegt,
 L’Amour; pourtant aussi silencieux qu’on le nourrisse,
Sie doch gar leicht aus den Augen schlägt.
Il aime  à s’exprimer par de multiples explosions.
Am schwersten zu bergen ist ein Gedicht;
Le plus dur à cacher reste un poème;
Man stellt es unter’n Scheffel nicht.
On ne le flanque pas sous un boisseau.
Hat es der Dichter frisch gesungen,
Que le poète viennent de le chanter,
So ist er ganz davon durchdrungen.
Il en est tout à fait pénétré.
Hat er es zierlich nett geschrieben,
L’a-t-il écrit délicatement,
Will er, die ganze Welt soll’s lieben.
Il veut que le monde entier se mette à l’aimer.
Er liest es jedem froh und laut,
Il le clame joyeusement et fortement  à chacun,
 Ob es uns quält, ob es erbaut.
Que ce soit pour nous tourmenter ou pour nous édifier.

 TRADUCTION Jacky Lavauzelle
ARTGITATO


*******
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-6.jpg.

La Poésie de Gustavo Adolfo BECQUER – Poemas Rimas-Rimes Traduction française de poèmes

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-2-10-1.gif.

LITTERATURE ESPAGNOLE
POEMAS – POEMES
RIMAS – RIMES

Gustavo Adolfo Bécquer
1836 – 1870

poemas poèmes de Gustavo Adolfo Bécquer par Valeriano en 1862 Traduction Française Artgitato

Gustavo Adolfo becquer
*******

TRADUCTION JACKY LAVAUZELLE

**************

Amor eterno
Amour éternel

 

Podrá nublarse el sol eternamente;
Il peut obscurcir le soleil pour toujours;
Podrá secarse en un instante el mar;
Il peut sécher immédiatement la mer entièrement;…

*****
RIMAS
El libro de los gorriones

Groupe de soixante-dix poèmes
Publication en 1871

*****

RIMA I
Yo sé un himno gigante y extraño
LA NUIT DE L’ÂME

Yo sé un himno gigante y extraño
Je connais un hymne grandiose et étrange
Que anuncia en la noche del alma una aurora,
qui annonce l’aurore dans la nuit de l’âme,

María Blanchard, Femme à l’éventail, 1916, Musée National centre d’art Reina Sofía, Madrid

RIMA VII 

Del salón en el ángulo oscuro,
Le salon dans l’angle sombre,
de su dueña tal vez olvidada,
de son propriétaire certainement oublié…

 

******

RIMA LX 

Mi vida es un erial,
Ma vie est un désert,
flor que toco se deshoja;
la fleur que je prends s’effeuille ;…

******

RIMA LVI

Hoy como ayer, mañana como hoy,
Aujourd’hui comme hier, demain comme aujourd’hui,
¡y siempre igual!
C’est toujours la même chose !
Un cielo gris, un horizonte eterno
Un ciel gris, un horizon éternel
y andar… andar.

et marche marche…

 

******

RIMA III

Sacudimiento extraño
Domination étrange
que agita las ideas,
qui agite les idées
como huracán que empuja
comme un ouragan qui pousse
las olas en tropel.
les vagues en masse…

 

*****

RIMA LXXXIII

Solitario, triste y mudo
Solitaire, triste et silencieux
hállase aquel cementerio;
Il a été constaté que dans le cimetière
sus habitantes no lloran…
ses habitants ne pleurent pas
¡Qué felices son los muertos!
Comme vous semblez heureux, les morts !

******

RIMA LV

Entre el discorde estruendo de la orgía
Parmi les bruits cacophoniques de l’orgie
acarició mi oído,
me caressa l’oreille,
como nota de música lejana,
comme une note de musique lointaine
el eco de un suspiro.
l’écho d’un soupir…

 

******

RIMA LXIV

Como guarda el avaro su tesoro,
Comme avare garde son trésor,
guardaba mi dolor;
Je gardais ma douleur ;
quería probar que hay algo eterno
Moi qui voulais prouver qu’il y a quelque chose d’éternel
a la que eterno me juró su amor.
sur lequel j’ai juré un amour éternel

 

*****

RIMA VIII

Cuando miro el azul horizonte
Quand je regarde l’horizon bleu
 perderse a lo lejos,
perdu dans le lointain,
al través de una gasa de polvo
à travers une étamine de poussière…

******

TRADUCTION JACKY LAVAUZELLE
ARTGITATO