Archives de catégorie : littérature

WILLIAM BLAKE -L’AGNEAU – The Lamb (1789) Traduction Française L’agneau

LITTERATURE ANGLAISE
Poésie anglaise – English poetry

The Lamb William Blake
poèmes – poems

SONGS OF INNOCENCE
CHANTS D’INNOCENCE
1789

WILLIAM BLAKE
1757-1827

The Lamb William Blake par Thomas Phillips Traduction Artgitato française L'Agneau William Blake

THE LAMB

L’AGNEAU

*

Little Lamb,  who made thee ?
Petit agneau, qui t’a fait ?
Dost thou know who made thee ?
Sais-tu vraiment qui t’a fait ?
Gave thee life & bid thee feed
Qui t’a donné la vie & qui t’a demandé de paître
By the stream & o’er the mead;
Par les rivières & par les prairies ;
Gave thee clothing of delight,
Qui t’a donné ces vêtements de bonheur,
Softest clothing wooly bright;
De si doux vêtements laineux et clairs ;
Gave thee such a tender voice
Qui t’a donné une si douce voix
Making all the vales rejoice ?
Qui fait que toutes les vallées se réjouissent ?
Little Lamb, who made thee ?
Petit agneau, qui t’a fait ?
         Dost thou know who made thee ?
Sais-tu vraiment qui t’a fait ?
*
         Little Lamb, I’ll tell thee,
Petit agneau, je te le dis,
         Little Lamb, I’ll tell thee:
Petit agneau, je te le dis :
He is called by thy name,
Il est appelé par ton nom,
For he calls himself a Lamb:
Lui-même s’appelle l’Agneau
He is meek & he is mild;
Il est humble & il est doux ;
He became a little child.
Il devint le petit enfant.
I a child & thou a lamb,
Moi l’enfant & toi l’agneau,
We are called by his name.
On nous appelle par son nom,
         Little Lamb God bless thee!
Petit agneau, que Dieu te bénisse !
         Little Lamb God bless thee!
Petit agneau, que Dieu te bénisse !
****
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO

To Winter William Blake Traduction Française A l’Hiver

LITTERATURE ANGLAISE
Poésie anglaise – English poetry
To Winter William Blake
poèmes – poems

WILLIAM BLAKE
1757-1827

To Winter William Blake par Thomas Phillips Traduction Artgitato française A l'Hiver

TO WINTER
A L’HIVER

***

O winter! bar thine adamantine doors:
O hiver! Ferme tes portes de diamant:
The north is thine; there hast thou built thy dark
Le nord est à toi; Là, tu construisis ta sombre
Deep-founded habitation. Shake not thy roofs
Habitation fondée profondément. Ne secoue pas tes toitures
 Nor bend thy pillars with thine iron car.
Ni ne plie tes piliers de ton carrosse de fer.

He hears me not, but o’er the yawning deep
Il ne m’entend pas, mais par de profonds bâillements
Rides heavy; his storms are unchain’d, sheathed
Il roule lourdement ; ses tempêtes il les déchaîne, gainé
In ribbed steel; I dare not lift mine eyes;
D’acier nervuré; Je n’ose lever mes yeux;
For he hath rear’d his sceptre o’er the world.
Car il impose son sceptre sur le monde.

Lo! now the direful monster, whose skin clings
! maintenant le monstre funeste, où s’accroche à sa peau
To his strong bones, strides o’er the groaning rocks:
De solides os, franchit les rochers gémissant:
He withers all in silence, and in his hand
Il flétrit tout en silence, et dans sa main
Unclothes the earth, and freezes up frail life.
Déshabille la terre, et fige la fragile vie.

He takes his seat upon the cliffs, the mariner
Il prend sa place sur les falaises, le marin
Cries in vain. Poor little wretch! that deal’st
Pleure en vain. Pauvre petit misérable ! que de luttes
With storms, till heaven smiles, and the monster
Avec les tempêtes,  quant à nouveau le ciel s’éclaire, le monstre
Is driven yelling to his caves beneath Mount Hecla.
Est alors entraîné en criant dans ses grottes sous le mont Hecla.

**

Traduction Jacky Lavauzelle
Artgitato


A L’ETOILE DU SOIR Poème de William BLAKE – To the evening star -Traduction Française

LITTERATURE ANGLAISE
Poésie anglaise – English poetry
Poems From Poetical Sketches
Poèmes tirés des Poetical Sketches


poèmes – poems

WILLIAM BLAKE
1757-1827

To The Evening Star William Blake par Thomas Phillips Traduction Artgitato française A l'Etoile du Soir

To the evening star
A l’étoile du soir

Thou fair-hair’d angel of the evening,
Toi, ange blond du soir,
Now, whilst the sun rests on the mountains, light
Maintenant, alors que le soleil repose sur les montagnes, éclaire
Thy bright torch of love; thy radiant crown
Par ta torche lumineuse d’amour; ta couronne rayonnante
Put on, and smile upon our evening bed!
Tu mets, et tu souris sur notre lit du soir !
Smile on our loves, and while thou drawest the
Tu souris à nos amours, et pendant que tu tires
 Blue curtains of the sky, scatter thy silver dew
Les rideaux bleus du ciel, se dispersent ton argent rosée
On every flower that shuts its sweet eyes
Sur chaque fleur qui ferme ses si doux yeux 
In timely sleep. Let thy west wind sleep on
Dans le sommeil, au moment opportun. Que ton vent d’ouest s’endorme
The lake; speak silence with thy glimmering eyes,
Sur le lac ; parle dans le silence de tes yeux qui scintillent,
And wash the dusk with silver. Soon, full soon,
Et lave le crépuscule d’argent. Bientôt, bientôt,
Dost thou withdraw; then the wolf rages wide,
Tu partiras ; puis le loup fera rage,
And the lion glares thro’ the dun forest:
Et le lion guettera dans l’épaisseur de la forêt :
The fleeces of our flocks are cover’d with
Les toisons de nos troupeaux sont couverts
Thy sacred dew: protect them with thine influence.
D’une rosée sacrée : protégez-les avec ton influence.

**
TRADUCTION Jacky Lavauzelle
ARTGITATO

.

AU MATIN Poème de William Blake – Traduction Française – TO MORNING

LITTERATURE ANGLAISE
Poésie anglaise – English poetry
Poems from Poetical Sketches
Poèmes tirés des Poetical Sketches

WILLIAM BLAKE
1757-1827

To Morning William Blake par Thomas Phillips Traduction Artgitato française Au Matin


TO MORNING – Au Matin

*

O holy virgin! clad in purest white,
Ô Sainte Vierge! vêtue de blanc si pur,
Unlock heav’n’s golden gates, and issue forth;
Débloque les portes d’or du Ciel, et viens sans plus attendre ;
Awake the dawn that sleeps in heaven; let light
Réveille l’aube qui dort là-haut ; laisse passer la lumière
Rise from the chambers of the east, and bring
Vers les chambres de l’est, et porte
The honey’d dew that cometh on waking day.
La rosée de miel qui arrive avec le réveil du jour.
O radiant morning, salute the sun
Ô rayonnant matin, salue le soleil
Rouz’d like a huntsman to the chace, and with
Prêt comme un chasseur à la chasse, avec
Thy buskin’d feet, appear upon our hills.
Tes pieds enlacés de cothurne apparais sur nos collines.

*************************

TRADUCTION Jacky Lavauzelle
ARTGITATO

*****************************

SONG SECOND BY A YOUNG SHEPHERD William Blake Traduction Française

LITTERATURE ANGLAISE
Poésie anglaise – English poetry
Poems written in a copy of poetical sketches
Poèmes écrits dans un exemplaire des poetical sketches

WILLIAM BLAKE
1757-1827

Song 2nd by a young shepherd William Blake par Thomas Phillips Traduction Artgitato française Seconde chanson d'un jeune berger


Song Second by a Young Shepherd
LA SECONDE CHANSON d’UN  JEUNE BERGER

When the trees do laugh with our merry wit,
Lorsque les arbres rient avec notre joyeux esprit,
And the green hill laughs with the noise of it,
Et que la verte colline rit du bruit de celui-ci,
When the meadows laugh with lively green
Lorsque les prairies rient avec ce vert si vif
And the grasshopper laughs in the merry scene.
Et que la sauterelle rit dans cette joyeuse scène.

*

When the Greenwood laughs with the voice of joy,
Lorsque le bois vert rit d’une voix heureuse,
 And the dimpling stream runs laughing by,
Et le petit ruisseau se courbe de rictus,
When Edessa, and Lyca, and Emilie,
Lorsque Edessa, et Lyca, et Emilie,
With their sweet round mouths sing ha, ha, he,
Avec leurs bouches rondes douces chantent ha, ha, hi.

*

When the painted Birds laugh in the shade,
Quand, sous les frondaisons, les oiseaux peints s’esclaffent,
When our table with cherries and nuts is spread ;
Lorsque notre table offre généreusement cerises et noix ;
Come live and be merry and join with me
Viens vivre, sois joyeux et viens te joindre à moi
To sing the sweet chorus of ha, ha, he.
Pour chanter le refrain sucré de ha, ha, he.

*

TRADUCTION Jacky Lavauzelle
ARTGITATO

SONG 1ST BY A SHEPHERD Blake William Traduction Française

LITTERATURE ANGLAISE
Poésie anglaise – English poetry

Poems written in a copy of poetical sketches
Poèmes écrits dans un exemplaire des poetical sketches

WILLIAM BLAKE
1757-1827
SONG 1ST BY A  SHEPHERD
LA PREMIERE CHANSON d’UN BERGER

Song 1st by a shepherd William Blake par Thomas Phillips Traduction Artgitato française Première chanson d'un berger

Song 1st by a shepherd
*
Welcome, stranger, to this place,

Bienvenue à toi, étranger, dans ce lieu,
Where joy sits on every bough,
Où la joie habite chaque  branche,
Paleness flies from every face;
Ici, la pâleur a quitté chaque visage ;
We reap not what we do not snow.
Nous récoltons pas ce que nous ne semons pas.

*

Innocence doth like a rose
L’Innocence tout comme une rose
Bloom on every maiden’s cheek
décore la joue de chaque jeune fille
Honour twines around her brows,
L’Honneur se ficelle autour de leurs sourcils,
The jewel health adorns her neck.
Et la santé à l’instar d’un bijou orne leurs cous.

*****

TRADUCTION Jacky Lavauzelle
ARTGITATO

WILLIAM BLAKE : CHANSON D’UN VIEUX BERGER – SONG BY AN OLD SHEPHERD

LITTERATURE ANGLAISE
Poésie anglaise – English poetry

WILLIAM BLAKE
1757-1827
Poems written in a copy of poetical sketches
Poèmes écrits dans un exemplaire des poetical sketches


SONG BY AN OLD SHEPHERD
CHANSON D’UN VIEUX BERGER

Song by an old shepherd William Blake par Thomas Phillips Traduction Artgitato française Chanson d'un vieux berger

When silver snow decks Sylvio’s clothes,
Lorsque la neige  orne d’argent les vêtements de Sylvio,
And jewel hangs at shepherd’s nose,
Et qu’un bijou glacé pend au nez de berger,
We can abide life’s pelting storm,
Nous pourrons supporter les tempêtes fracassantes de la vie,
That makes our limbs quake, if our hearts be warm.
qui font claquer nos membres , si notre cœur, lui,  reste au chaud.

 *

Whilst Virtue is our walking-staff,
Tant que la vertu sera notre bâton de marche,
And Truth a lantern to our path,
Et la Vérité une lanterne sur notre chemin,
We can abide life’s pelting storm,
Nous pourrons supporter les tempêtes fracassantes de la vie,
That makes our limbs quake, if our hearts be warm.
qui font claquer nos membres , si notre cœur, lui,  reste au chaud.

 *

Blow, boisterous wind, stern winter frown,
Vent tapageur, les sourcils de l’hiver se fronce sévèrement,
Innocence is a winter’s gown.
L’Innocence se drape dans sa robe d’hiver.
So clad, we’ll abide life’s pelting storm,
Ainsi vêtus, nous pourrons lutter contre les tempête de la vie,
That makes our limbs quake, if our hearts be warm.
qui font claquer nos membres , si notre cœur, lui,  reste au chaud.

 *****

Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO

A DREAM William Blake Traduction Française Un Rêve

LITTERATURE ANGLAISE
Poésie anglaise – English poetry
A DREAM WILLIAM BLAKE

WILLIAM BLAKE
1757-1827
A DREAM
UN RÊVE



A Dream William Blake par Thomas Phillips Traduction Artgitato française Un Rêve William Blake

Once a dream did weave a shade
Une fois un rêve tissa une ombre
  O’er my angel-guarded bed,
 Sur mon lit cerné par les anges,
That an Emmet lost its way
Qu’une fourmi avait perdu son chemin
Where on grass methought I lay.
Sur l’herbe, où je me reposais.

Troubled, wildered, and forlorn,
Troublée, effrayée et désespérée,
Dark, benighted, travel-worn,
Sombre, aveugle, fatiguée par le voyage,
 Over many a tangle spray,
Dans un enchevêtrement de brindilles,
All heart-broke, I heard her say:
Le cœur brisé, je l’ai entendue dire:

 « Oh my children! do they cry,
«Oh mes enfants! -ils pleurent,
Do they hear their father sigh?
 Entendent-ils leur père soupirer?
 Now they look abroad to see,
Maintenant, ils sortent et partent à ma recherche,
 Now return and weep for me. »
Maintenant, il reviennent et me pleurent ».

Pitying, I dropped a tear:
Pris de pitié, je versais une larme:
But I saw a glow-worm near,
Mais j’ai vu un ver luisant à côté,
 Who replied, ‘What wailing Wight
Qui a répondu : « Quelles sont ces lamentations 
 Calls the watchman of the night?
  qui appellent la sentinelle de la nuit?

« I am set to light the ground,
«Je suis ici pour éclairer la terre,
 While the beetle goes his round:
Quand l’escargot fait va sa ronde:
 Follow now the beetle’s hum;
Suis maintenant le bourdonnement de l’insecte;
 Little wanderer, hie thee home! »
Petit vagabond, et rentre dans ta maison ! »

************************
Traduction Jacky Lavauzelle

ARTGITATO
**************************

SPRING (1789) William Blake – Traduction Française – Printemps

LITTERATURE ANGLAISE
Poésie anglaise – English poetry

WILLIAM BLAKE
1757-1827
SONGS OF INNOCENCE
1789

William Blake par Thomas Phillips Traduction Artgitato française Spring William Blake

SPRING
Printemps

Sound the flute!
Son de la flûte!
 Now it’s mute.
  Maintenant, devenue muette.
Birds delight
Les oiseaux enchantent
Day and night;
Jour et nuit
 Nightingale
Rossignol
In the dale,
Dans le vallon
Lark in sky,
Vole dans le ciel
Merrily,
Joyeusement,
Merrily, merrily, to welcome in the year.
Joyeusement, joyeusement pour cette nouvelle année.

Spring William Blake 1

Little boy,
Petit garçon
Full of joy;
Rempli de joie
Little girl,
Petite fille
Sweet and small;
Douce et gentille
Cock does crow,
Le coq fait la corneille,
So do you;
Et toi aussi :
Merry voice,
Voix joyeuse,
Infant noise,
Bruit d’enfant
Merrily, merrily, to welcome in the year.
Joyeusement, joyeusement pour cette nouvelle année.

Spring William Blake 2

Little lamb,
Petit agneau
 Here I am;
Je suis là ;
Come and lick
Viens et lèche
My white neck;
Mon cou blanc ;
Let me pull
Laisse-moi enlever
Your soft wool;
Ta douce laine ;
Let me kiss
Laisse-moi embrasser
Your soft face;
Ton doux visage ;
Merrily, merrily, we welcome in the year.
Joyeusement, joyeusement, nous saluons cette nouvelle année.

Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO

William Blake : On another’s sorrow Traduction Française

LITTERATURE ANGLAISE

WILLIAM BLAKE

ON ANOTHER’S SORROW

SUR LA DOULEUR DE L’AUTRE

William Blake par Thomas Phillips Traduction Artgitato française on another's sorrow

Can I see another’s woe,
Puis-je voir le malheur d’un autre,
And not be in sorrow too?
Et ne pas être aussi dans la douleur?
Can I see another’s grief,
Puis-je voir le chagrin d’un autre,
And not seek for kind relief?
Et ne pas chercher à le soulager ?

Can I see a falling tear,
Puis-je voir une larme tomber,
And not feel my sorrow’s share?
Et ne pas ressentir de la tristesse ?
Can a father see his child
Un père peut-il voir son enfant
Weep, nor be with sorrow filled?
Pleurer, sans être rempli de chagrin?

Can a mother sit and hear
Une mère peut-elle rester impassible en entendant
 An infant groan, an infant fear?
Un gémissement d’enfant, la peur du nourrisson?
No, no! never can it be!
Non, non ! Cela est impossible!
Never, never can it be!
Jamais, jamais ne le sera !

And can He who smiles on all
Et peut-il, Lui qui sourit à tous
Hear the wren with sorrows small,
Écouter les petites douleurs du roitelet,
Hear the small bird’s grief and care,
Entendre la douleur et les peines du petit oiseau,
Hear the woes that infants bear –
Écouter les malheurs que les oisillons endurent

And not sit beside the nest,
Et ne pas s’asseoir à côté du nid,
Pouring pity in their breast,
Verser sa pitié dans leur sein,
And not sit the cradle near,
Et pas s’asseoir près du berceau,
Weeping tear on infant’s tear?
Pleurant sur les pleurs du nourrisson?

And not sit both night and day,
Et ne pas rester jour et nuit,
Wiping all our tears away?
Essuyant toutes nos larmes?
O no! never can it be!
O non! Cela est impossible !
Never, never can it be!
Jamais, jamais ne le sera !

He doth give His joy to all:
Il donne sa joie à tous:
 He becomes an infant small,
Il devient un nourrisson,
He becomes a man of woe,
Il devient un homme de douleur,
He doth feel the sorrow too.
Il ressent ainsi la douleur.

Think not thou canst sigh a sigh,
Penses-tu pas pouvoir soupirer un soupir,
And thy Maker is not by:
Et que ton Créateur ne soit pas là :
Think not thou canst weep a tear,
Penses-tu pouvoir pleurer une larme,
And thy Maker is not near.
Sans que ton créateur ne soit à tes côtés

O He gives to us His joy,
Ô ! Il nous donne sa joie,
That our grief He may destroy:
Pour que chagrin soit anéanti :
Till our grief is fled and gone
Jusqu’à notre chagrin s’enfuit et disparaisse 
He doth sit by us and moan.
Il s’assoit à nos côtés et avec nous gémit.

TRADUCTION Jacky Lavauzelle
ARTGITATO