Canzoniere Poet – CANZONIERE PETRARCA SONETTO 17- LE CHANSONNIER Pétrarque Sonnet 17

Traduction – Texte Bilingue
Le Chansonnier PETRARQUE Sonnet 17
LITTERATURE ITALIENNE

Letteratura Italiana

PETRARQUE

Francesco PETRARCA
1304 – 1374

Traduction Jacky Lavauzelle

——–


Canzoniere Petrarca Sonetto 17

LE CHANSONNIER PETRARQUE SONNET 17

Rerum vulgarium fragmenta
Fragments composés en vulgaire

PRIMA PARTE
Première Partie

17/366

Piovonmi amare lagrime dal viso
Il pleut des larmes amères de mon visage
con un vento angoscioso di sospiri,
avec un vent angoissé de soupirs,
  quando in voi adiven che gli occhi giri
lorsqu’en vous il m’advient de diriger mes yeux
per cui sola dal mondo i’ son diviso.
par qui seulement du monde je me suis séparé.

*

 Vero è che ’l dolce mansüeto riso
Il est vrai que votre doux sourire de mansuétude
  pur acqueta gli ardenti miei desiri,
calme quelque peu l’ardeur de mes désirs,
  et mi sottragge al foco de’ martiri,
et me soustrait au feu du martyre,
     mentr’io son a mirarvi intento et fiso.
tant que mes mots se fixent sur mon regard.

*

 Ma gli spiriti miei s’aghiaccian poi
Mais mes esprits alors se glacent
ch’i’ veggio al departir gli atti soavi
quand je vois une séparation de ces doux actes
 torcer da me le mie fatali stelle.
écartant de moi mes étoiles fatales.

*

 Largata alfin co l’amorose chiavi
Enfin élargie avec les clés de l’amour
 l’anima esce del cor per seguir voi;
l’âme sort de mon cœur afin de vous suivre ;
et con molto pensiero indi si svelle.
et alors émergent de nombreuses pensées.

********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

canzoniere Petrarca sonetto 17
le chansonnier Pétrarque sonnet 17
canzoniere poet

****************