Canzoniere Poet – LE CHANSONNIER Pétrarque Sonnet 49-CANZONIERE PETRARCA SONETTO 49

CANZONIERE POET
TRECENTO
dolce stil novo
Traduction – Texte Bilingue
Le Chansonnier PETRARQUE 49
LITTERATURE ITALIENNE

Dante Boccace Petrarque Guido Cavalvanti Cino da Pistoia Guittone dArezzo Trecento Italien 1544 Giorgio Vasari

Letteratura Italiana

PETRARQUE

Francesco PETRARCA
1304 – 1374

Traduction Jacky Lavauzelle

——–


Canzoniere Petrarca Sonetto 49

LE CHANSONNIER PETRARQUE
Sonnet 49

Rerum vulgarium fragmenta

Fragments composés en vulgaire

PRIMA PARTE
Première Partie

49/366

Perch’io t’abbia guardato di menzogna
Toi que j’ai préservée des mensonges
a mio podere et honorato assai,
avec fermeté et  beaucoup d’honneur,
ingrata lingua, già però non m’ài
langue ingrate, et qui pourtant ne m’a pas 
renduto honor, ma facto ira et vergogna:
rendu honneur, mais bien apporté colère et honte :

*

ché quando piú ’l tuo aiuto mi bisogna
Car, alors que de ton aide j’avais le plus grand besoin
per dimandar mercede, allor ti stai
pour demander remerciement,  alors tu restais
sempre piú fredda, et se parole fai,
toujours plus froide, et si des mots tu élaborais,
son imperfecte, et quasi d’uom che sogna.
ils n’étaient qu’imparfaits, comme un homme qui rêve.

*

Lagrime triste, et voi tutte le notti
Des larmes tristes, et vous, tous les soirs,
m’accompagnate, ov’io vorrei star solo,
m’accompagnez, quand seul j’aurais voulu,
poi fuggite dinanzi a la mia pace;
puis preniez la fuite quand revenait ma paix ;

*

et voi sí pronti a darmi angoscia et duolo,
et vous si prompts à me donner le chagrin et le deuil,
sospiri, allor traete lenti et rotti:
les soupirs, alors dessiniez lentement et par à-coups :
 sola la vista mia del cor non tace.
seulement la vue de mon cœur, elle, ne se tait pas.

********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

Ritratto_di_francesco_petrarca,_altichiero,_1376_circa,_padova

canzoniere Petrarca sonetto 49
le chansonnier Pétrarque sonnet 49
canzoniere poet