Canzoniere Poet – LE CHANSONNIER Pétrarque Sonnet 42-CANZONIERE PETRARCA SONETTO 42

CANZONIERE POET
Traduction – Texte Bilingue
Le Chansonnier PETRARQUE 42
LITTERATURE ITALIENNE

Letteratura Italiana

PETRARQUE

Francesco PETRARCA
1304 – 1374

Traduction Jacky Lavauzelle

——–


Canzoniere Petrarca Sonetto 42

LE CHANSONNIER PETRARQUE
Sonnet 42

Rerum vulgarium fragmenta

Fragments composés en vulgaire

PRIMA PARTE
Première Partie

42/366

Ma poi che ’l dolce riso humile et piano
Mais alors que le doux sourire humble et paisible
piú non asconde sue bellezze nove,
ne masque plus ses beautés originales
le braccia a la fucina indarno move
les bras à la forge tend vainement
l’antiquissimo fabbro ciciliano,
l’antique forgeron sicilien,

*

ch’a Giove tolte son l’arme di mano
Qu’à Jupiter sont enlevées des mains les armes 
temprate in Mongibello a tutte prove,
trempées au Mongibello pour toutes les épreuves,
et sua sorella par che si rinove
et que sa sœur prend les charmes
nel bel guardo d’Apollo a mano a mano.
sous la belle apparence d’Apollon progressivement.

*

Del lito occidental si move un fiato,
Du littoral occidental se déplace un souffle,
che fa securo il navigar senza arte,
qui rend la navigation sûre même sans art,
et desta i fior’ tra l’erba in ciascun prato.
et fait éclore les fleurs dans chaque prairie.

*

Stelle noiose fuggon d’ogni parte,
Les sinistres étoiles fuirent de tous côtés,
disperse dal bel viso inamorato,
dispersées par le joli visage amoureux,
per cui lagrime molte son già sparte.
pour qui tant de larmes ont été déjà versées.

********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

canzoniere Petrarca sonetto 42
le chansonnier Pétrarque sonnet 42
canzoniere poet