Canzoniere Poet – LE CHANSONNIER Pétrarque Sonnet 31-CANZONIERE PETRARCA SONETTO 31

CANZONIERE POET
Traduction – Texte Bilingue
Le Chansonnier PETRARQUE 31
LITTERATURE ITALIENNE

Letteratura Italiana

PETRARQUE

Francesco PETRARCA
1304 – 1374

Traduction Jacky Lavauzelle

——–

——–


Canzoniere Petrarca Sonetto 31

 

LE CHANSONNIER PETRARQUE Sonnet 31

Rerum vulgarium fragmenta

Fragments composés en vulgaire

PRIMA PARTE
Première Partie

31/366

Questa anima gentil che si diparte,
Cette gentille âme qui s’écarte,
anzi tempo chiamata a l’altra vita,
prématurément appelée dans l’autre vie,
se lassuso è quanto esser dê gradita,
appréciée là-haut comme il se doit,
terrà del ciel la piú beata parte.
décrochera du ciel la part la plus bénie.

*

S’ella riman fra ’l terzo lume et Marte,
Si elle restait  entre le troisième astre et Mars,
fia la vista del sole scolorita,
alors la vue du soleil s’en trouverait fanée,
poi ch’a mirar sua bellezza infinita
car à contempler sa beauté infinie
l’anime degne intorno a lei fien sparte.
les âmes dignes autour d’elle se tiendront.

*

Se si posasse sotto al quarto nido,
Si elle se posait au quatrième ciel,
iascuna de le tre saria men bella,
chacune des trois autres serait moins belle,
et essa sola avria la fama e ’l grido;
et c’est elle seule  qui aurait alors la renommée et la majesté ;

*

nel quinto giro non habitrebbe ella;
dans le cinquième cercle elle n’habitera jamais ;
ma se vola piú alto, assai mi fido
mais si elle vole plus haut, il est certain
che con Giove sia vinta ogni altra stella.
que Jupiter se verrait dépassé ainsi que toutes les autres étoiles.

********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

canzoniere Petrarca sonetto 31
le chansonnier Pétrarque sonnet 31
canzoniere poet