Canzoniere Poet – LE CHANSONNIER Pétrarque Sonnet 22-CANZONIERE PETRARCA SONETTO 22

CANZONIERE POET
Traduction – Texte Bilingue
Le Chansonnier PETRARQUE 22
LITTERATURE ITALIENNE

Letteratura Italiana

PETRARQUE

Francesco PETRARCA
1304 – 1374

Traduction Jacky Lavauzelle

——–


Canzoniere Petrarca Poesia 22

LE CHANSONNIER PETRARQUE Poème 22

Rerum vulgarium fragmenta

Fragments composés en vulgaire

PRIMA PARTE
Première Partie

22/366

A qualunque animale alberga in terra,
Quel que soit l’animal qui habite sur la terre,
 se non se alquanti ch’ànno in odio il sole,
sauf pour certains qui détestent le soleil,
tempo da travagliare è quanto è ’l giorno;
le temps de leur travail est le jour ;
ma poi che ’l ciel accende le sue stelle,
mais alors que le ciel se tourne vers ses étoiles,
qual torna a casa et qual s’anida in selva
celui-ci revient à la maison et celui-là dans la forêt
per aver posa almeno infin a l’alba.
pour une pause jusqu’à l’aube.

*

Et io, da che comincia la bella alba
Et moi, dès le commencement de la belle aube
a scuoter l’ombra intorno de la terra
à l’heure où commence à trembler les ombres autour de la terre
svegliando gli animali in ogni selva,
éveillant les animaux de toutes les forêts,
non ò mai triegua di sospir’ col sole;
je n’ai de trêve avec mes soupirs sous ce soleil ;
poi quand’io veggio fiammeggiar le stelle
alors quand  je vois les flamboyantes étoiles
vo lagrimando, et disïando il giorno.
je pleure ne désirant que le jour.

*

Quando la sera scaccia il chiaro giorno,
Lorsque le soir remplace le jour si clair,
et le tenebre nostre altrui fanno alba,
et que nos ténèbres à l’obscurité s’ajoutent,
miro pensoso le crudeli stelle,
pensivement je mire les étoiles cruelles,
 
che m’ànno facto di sensibil terra;
qui m’ont fait de cette sensible terre ;
et maledico il dí ch’i’ vidi ’l sole,
et que soit maudit le jour où j’ai vu le soleil,
e che mi fa in vista un huom nudrito in selva.
qui me fait ressembler à un homme nourri dans le désert.

*

Non credo che pascesse mai per selva
Je ne pense pas que l’on ai jamais vu dans la forêt
 
sí aspra fera, o di nocte o di giorno,
bête plus rugueuse, ou la nuit ou le jour,
come costei ch’i ’piango a l’ombra e al sole;
que celle pour qui je pleure à l’ombre et au soleil;
et non mi stancha primo sonno od alba:
et que je m’en fatigue au premier sommeil ou à l’aube :
ché, bench’i’ sia mortal corpo di terra,
car, bien que je sois ce corps mortel de la terre,
 
lo mio fermo desir vien da le stelle.
Mon ferme désir me vient des étoiles.

*

Prima ch’i’ torni a voi, lucenti stelle,
Avant que je ne retourne à vous, étoiles brillantes,
 
o tomi  giú ne l’amorosa selva,
que j’aille dans l’amoureuse forêt,
lassando il corpo che fia trita terra,
laissant ce corps à cette terre,
vedess’io in lei pietà, che ’n un sol giorno
que je vois en elle pitié, qu’en un seul jour
può ristorar molt’anni, e ’nanzi l’alba
je puisse restaurer de nombreuses années, et avant l’aube
 
puommi arichir dal tramontar del sole.
j’en sois rempli dès le coucher du soleil.

*

Con lei foss’io da che si parte il sole,
Qu’avec elle je sois dès le départ du soleil,
et non ci vedess’altri che le stelle,
et avec personne d’autre que les étoiles,
sol una nocte, et mai non fosse l’alba;
seulement une nuit, et que jamais ne vînt l’aube ;
 
et non se transformasse in verde selva
et qu’elle se transforme en une verte forêt
per uscirmi di braccia, come il giorno
pour s’extraire de mes bras, comme ce jour
ch’Apollo la seguia qua giú per terra.
quand Apollon la suivit ici-bas sur la terre.

*

Ma io sarò sotterra in secca selva
Mais je vais être enterré dans la forêt sèche
e ’l giorno andrà pien di minute stelle
et la journée sera pleine des étoiles
prima ch’a sí dolce alba arrivi il sole.
avant qu’à l’aube si douce n’arrive le soleil.

********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO
*********************

canzoniere Petrarca poesia 22
le chansonnier Pétrarque poème 22
canzoniere poet