BLANC – Sonnet de Fernando de Herrera – Ahora, que cubrió de blanco hielo

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-2-10-1.gif.

Littérature espagnole
Literatura española
Poésie espagnole
Poesía española
Soneto
Sonnet

FERNANDO DE HERRERA
Séville 1534 – Séville 1597

**************
TRADUCTION JACKY LAVAUZELLE
*************************

BLANC
AHORA, QUE CUBRIO DE BLANCO HIELO

***********************

Kasimir Malevitch, Carré blanc sur fond blanc, White on White, 1918

**********

Ahora, que cubrió de blanco hielo
Maintenant, la blanche glace couvre
el oro la hermosa aurora mía,
l’or de la belle mine de l’aurore
blanco es el puro sol y blanco el día,
blanc est le pur soleil et blanc est le jour,
y blanco el color lúcido del cielo.
et blanc la couleur lucide du ciel.

Blancas todas tus viras, que recelo,
Blanches toutes tes flèches, que je redoute,
es blanco el arco y rayos de alegría,
blanc est l’arc et les expressions de joie,
Amor, con que me hieres a porfía;
Amour, par lequel tu me blesses ;
blanco tu ardiente fuego y frío hielo.
blanc est ton feu brûlant et blanc ta froide glace.

Mas, ¿qué puedo esperar de esta blancura,
Mais que puis-je espérer de cette blancheur,
pues tiene en blanca nieve el pecho tierno
de cette neige blanche qui recouvre ta tendre poitrine
contra mi fiera llama defendido?
pour éteindre ma sauvage flamme défendue ?

¡Oh, beldad sin amor! ¡Oh, mi ventura!
Ô beauté sans amour ! Ô ma fortune !
Que abrasado en rigor de fuego eterno,
Brûlant dans la rigueur du feu éternel,
muero en un blanco hielo convertido.
je meurs transformé en une dure glace blanche.

*************************

LA POÉSIE DE FERNANDO DE HERRERA – LA POESIA DE FERNANDO DE HERRERA

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-2-10-1.gif.