ADAM DE LA HALLE – Diex, coment porroie – CELLE QUI TANT ME TIENT EN JOIE -XIIIe Siècle

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Symbole-Artgitato-6.jpg.
LITTÉRATURE FRANÇAISE
XIIIe siècle
POÉSIE COURTOISE

JACKY LAVAUZELLE
______________________

ADAM DE LA HALLE

Vers 1240 Région d’Arras – 1286/1288 Naples

Compositeur
Poète
Trouvère
Auteur des deux premières pièces de théâtre profanes françaises conservées :
le Jeu de la feuillée (1276) et le Jeu de Robin et Marion (± 1274-1282).

 

______________________________

Diex, coment porroie
CELLE QUI TANT ME TIENT EN JOIE

__________________

 

William Bouguereau, Élégie et manque d’amour

Diex, coment porroie
Comment pourrais-je, ô Dieu,
Sans cheli durer 
Continuer sans celle
Qui me tient en joie ?
Qui tant me tient en joie ?
Elle est simple et coie 
Elle est simple et sereine,
Diex coment porroie, etc.
Ô Dieu, comment pourrais-je,…

Ne m’en partiroie,
De m’en séparer,
Pour les iex crever,
Je préfère mes yeux crevés,
Se s’amours n’avoie.
Si je n’avais plus son amour.
Diex, coment porroie
Comment pourrais-je, ô Dieu,
Sans cheli durer
Continuer sans celle
Qui me tient en joie.
Qui tant me tient en joie !


****************************