A LESBIE – V- CATULLE – CATULLUS – AD LESBIAM

CATULLI CARMEN V
C.V. CATULLI CARMINUM LIBER
litterarum
Littérature Latine
Catulle

Poeticam Latinam

Traduction Jacky Lavauzelle

IMG_4840

CATULLE – CATULLUS
84 av J.-C. – 54 av J.-C.

POESIE V

Ad Lesbiam

A Lesbie

Vivamus mea Lesbia, atque amemus,
Vivons, ma Lesbie, et aimons-nous,
 
Rumoresque senum severiorum
Les rumeurs de la sévère sénilité
Omnes unius aestimemus assis.
Ne valent rien pour nous !
  Soles occidere et redire possunt:
Les journées peuvent se lever et se coucher :
Nobis cum semel occidit brevis lux,
Quand notre brève lumière sera éteinte pour nous,
Nox est perpetua una dormienda.
Nous dormirons d’un sommeil ininterrompu.
  Da mi basia mille, deinde centum,
Donne-moi mille baisers, puis cent,
Dein mille altera, dein secunda centum,
puis mille autres, puis cent une seconde fois,
Deinde usque altera mille, deinde centum.
puis encore un autre mille, puis cent.
  Dein, cum milia multa fecerimus,
Puis, quand nous en aurons plusieurs milliers,
Conturbabimus illa, ne sciamus,
Nous les mélangerons tant et tant, que personne ne saura
  Aut ne quis malus invidere possit,
De peur que l’on puisse nous les envier,
Cum tantum sciat esse basiorum.
Combien de baisers auront été donnés.

**********************
Traduction Jacky Lavauzelle
ARTGITATO












**********************
Catulle – Catullus
Catulli Carmen V